« La Garbo japonaise. » Donald Ritchie

Setsuko Hara née Masae Aida est une célèbre actrice japonaise née le 17 juin 1920 à Yokohama dans la préfecture de Kanagawa et décédée le 5 Septembre 2015. Elle est l’une des premières à connaître une renommée internationale, jouant dans plus de 70 films de 1935 à 1962.

Elle débuta sa carrière dans les années 1930, et apparaît notamment dans de nombreux films de Yasujiro Ozu, Akira Kurosawa, et Mikio Naruse. Elle est le symbole de l’âge d’or du cinéma nippon des années 1950.

Elle a subitement arrêté sa carrière en 1962, et mène depuis une vie retirée à Kamakura (dans le quartier de Jōmyōji), refusant d’être photographiée ou d’accorder la moindre interview. Pour cette raison, le critique Donald Richie, spécialiste du cinéma japonais, l’a surnommée la « Greta Garbo du Japon ».

On peut supposer que cette interruption brutale est liée à la relation très intime que Setsuko Hara semble avoir entretenue avec Yasujiro Ozu : celui-ci est en effet décédé en 1963, elle est décédée le 5 Septembre 2015 et ses cendres reposent au Engaku-ji à Kita-Kamakura.

Elle a servi d’inspiration au film d’animation Millenium Actress (2001) de Satoshi Kon.

Biographie

– Hara setsuko goÌ„kyuÌ„ su, de ShuÌ »eisha, 2014.
– Hara setsuko watashi o kataru, de Sho Kida, 2013.
– Jun’ai : Hara Setsuko to Ozu YasujiroÌ, de YuÌ »ichiroÌ » Nishimura, 2012.
– Kanojo ga enjita yaku : hara setsuko no sengo shuensaku o mite kangaeru, de Yoshio Kataoka, 2011.
– Hara Setsuko, aru ga mama ni ikite, de ShoÌ » Kida, 2010.
– Hara Setsuko : densetsu no joyuÌ, de Nobuo Chiba, 2001.

Filmographie

1962 Chûshingura d’Hiroshi Inagaki
1962 Musume to watashi d’Hiromichi Horikawa
1961 Dernier Caprice d’Yasujirô Ozu
1961 Fundoshi isha d’Hiroshi Inagaki
1961 Musume to watashi (TV)
– Episode 1.1
1960 Fin d’automne d’Yasujirô Ozu
1960 Filles, épouses et une mère de Mikio Naruse
1960 Robo no ishi de Seiji Hisamatsu
1959 Nippon tanjô d’Hiroshi Inagaki
1959 Onna gokoro de Seiji Maruyama
1958 Onna de aru koto d’Yûzô Kawashima
1958 Tôkyô no kyûjitsu de Kajirô Yamamoto
1957 Chieko-sho d’Hisatora Kumagaya
1957 Zokuzoku Ôban: Dotô hen d’Yasuki Chiba
1957 Saigo no dasso de Senkichi Taniguchi
1957 Zoku Ôban: Fûun hen d’Yasuki Chiba
1957 Crépuscule à Tokyo d’Yasujirô Ozu
1957 Ôban d’Yasuki Chiba
1956 Ani to sono musume de Shûe Matsubayashi
1956 Jôshû to tomo ni de Seiji Hisamatsu
1956 Aijô no kessan de Shin Saburi
1956 Pluie soudaine de Mikio Naruse
1955 Uruwashiki haha d’Hisatora Kumagaya
1955 Non-chan kumo ni noru de Fumindo Kurata
1954 Le Grondement de la montagne de Mikio Naruse
1953 Voyage à Tokyo d’Yasujirô Ozu
1953 Shirauo d’Hisatora Kumagaya
1952 Tôkyô no koibito d’Yasuki Chiba
1952 Kin no tamago: Golden girl d’Yasuki Chiba
1951 Le Repas de Mikio Naruse
1951 Été précoce d’Yasujirô Ozu
1951 L’Idiot d’Akira Kurosawa
1950 Nanairo no hana de Masahisa Sunohara
1950 Shirayuki sensei to kodomo tachi de Ren Yoshimura
1950 Joi no Shinsatsushitsu de Ren Yoshimura
1949 Printemps tardif d’Yasujirô Ozu
1949 Zoku aoi sanmyaku de Tadashi Imai
1949 Les Montagnes vertes/Les Montagnes bleues de Tadashi Imai
1949 Ojôsan kanpai de Keisuke Kinoshita
1949 Tonosama Hotel de Fumindo Kurata
1948 Taifuken no onna d’Hideo Ôba
1948 Yuwaku de Kôzaburô Yoshimura
1947 Sanbon yubi no otoko de Sadatsugu Matsuda
1947 Le Bal de la famille Anjo de Kôzaburô Yoshimura
1947 Kâkedashî jidaî de Kiyoshi Saeki
1946 Je ne regrette rien de ma jeunesse d’Akira Kurosawa
1946 Reijin de Kunio Watanabe
1946 Mîdori no fûrusatô de Kunio Watanabe
1945 Koi no fuunjî de Kajirô Yamamoto
1945 Kita no san-nin de Kiyoshi Saeki
1945 Shôri no hi made de Mikio Naruse
1944 Ikarî no umi de Tadashi Imai
1943 Kêssen no ôzora he de Kunio Watanabe
1943 Nepû de Satsuo Yamamoto
1943 Wakaki hi no yorokobi de Takeshi Sato
1943 Bôrô no kesshitai de Tadashi Imai
1943 Ahen senso de Masahiro Makino
1942 Hawai · Maree oki kaisen de Kajirô Yamamoto
1942 Haha no chizu d’Yasujirô Shimazu
1942 Midori no daichi d’Yasujirô Shimazu
1942 Wakai sensei de Takeshi Sato
1942 Seishun no kiryû d’Osamu Fushimizu
1942 The Sky of Hope de Kajirô Yamamoto
1941 Shidô monogatari d’Hisatora Kumagaya
1941 Kêkkon no seitaî de Tadashi Imai
1941 Anî no hânayomê d’Yasujirô Shimazu
1940 Futari no sekai d’Yasujirô Shimazu
1940 Onna no machi de Tadashi Imai
1940 Hebihimesama de Teinosuke Kinugasa
1940 Totsugu hi made d’Yasujirô Shimazu
1940 Toyuki de Toshio Otani
1940 Hikari to kage (go) d’Yasujirô Shimazu
1940 Hikari yo kage (zen) d’Yasujirô Shimazu
1940 Shimai no Yakusoku de Satsuo Yamamoto
1939 Onna no kyôshitsu – Chû-kôhen d’Yutaka Abe
1939 Onna no kyôshitsu – Gakkô no maki: Nanatsu no omokage d’Yutaka Abe
1939 Machi de Satsuo Yamamoto
1939 Shanhai rikusentai d’Hisatora Kumagaya
1939 Chûshingura: Kôhen de Kajirô Yamamoto
1939 Chûshingura: Zenpen de Kajirô Yamamoto
1939 Uruwashiki shuppatsu de Satsuo Yamamoto
1939 Tokyo no josei d’Osamu Fushimizu
1938 Fuyu no yado de Shirô Toyoda
1938 Shogun no magô de Kunio Watanabe
1938 La Symphonie pastorale de Satsuo Yamamoto d’après le roman d’André Gide
1938 Kyojin-den de Mansaku Itami
1937 Tôkai Bijoden de Tamizo Ishida
1937 Atarashiki tsuchi d’Arnold Fanck et Mansaku Itami
1937 Kenji to sono imôto de Kunio Watanabe
1937 Haha no kyoku I de Satsuo Yamamoto
1937 Haha no kyoku II de Satsuo Yamamoto
1936 Kôchiyama Sôshun de Sadao Yamanaka
1936 Seîmeî no kanmurî de Tomu Uchida
1935 Tama o nagero de Tetsu Taguchi
1935 Tamerau nakare wakodo yo de Tetsu Taguchi
1935 Shînya no taiyô de Fumito Kurata