« je visualise le film tout entier avant de ma rendre sur le plateau. Alors j’essaie de la reconstituer. »

Rouben Zachary Mamoulian est un réalisateur américain, d’origine arménienne. Il est né le 8 octobre 1897, en Géorgie. Il décède le 4 décembre 1987.

Né à Tbilisi, en Géorgie, au sein d’une famille arménienne. A cette époque, sa mère est la directrice principale du théâtre arménien alors que son père est à la tête d’une banque. En 1922, Rouben Mamoulian emménage à Londres afin de mettre en scène des œuvres théâtrales. L’année suivante, il va aux Etats-Unis afin d’enseigner à l’Eastman School of Music.

Il gravit les échelons petit à petit pour aboutir, en 1925, au poste de directeur de l’institut School of Drama. C’est vers cette époque qu’il produit son premier film : The Flute of Krishna. Peu après, il débute sa carrière au sein de Broadway, avec une adaptation d’une pièce de DuBose Heyward, Porgy. Il revisitera cette même œuvre quelques années plus tard sous l’influence musicale de George Gershwin et qui sera, à cette occasion, renommée en Porgy and Bess.

Entre-temps, en 1929, il réalise son premier film, Applause, l’un des premiers films parlants de l’Histoire du cinéma. D’emblée la maîtrise de la mise en scène, avec ses mouvements d’appareils complexes, alliée à un travail sur le son proprement remarquable, le démarque de la concurrence.

En 1931, sa version du roman de Robert Louis Stevenson, Dr. Jekyll and Mr Hyde, est considérée, par les critiques, comme une des meilleures. Œuvre qui a été réalisée avant la mise en place du Code Hays, l’autorisant à repousser les limites de la bienséance sur grand écran. En 1933, il met en scène Queen Christina, avec dans le rôle principal Greta Garbo, par ailleurs sa dernière collaboration avec John Gilbert.

Deux ans plus tard, il réalise le premier film en Technicolor, Becky Sharp, basé sur le roman de Thackeray : Vanity Fair. A l’aube des années 40, il réalise deux films qui auront des répercussions critiques élogieuses : Mark of Zorro (1940) et Blood and Sand (1941), les deux étant des remakes de films muets. Ce dernier, consacré à la tauromachie, est filmé en Technicolor. Son incursion dans le genre « Screwball Comedy », avec Rings on her finger, est de nouveau un grand succès.

La carrière de Rouben Mamoulian touche à sa fin lorsqu’il est renvoyé de 2 films : Porgy and Bess (1959) et Cleopatra (1963). Ce n’est pas la première fois qu’il est demi de ses fonctions au cours d’un tournage. Ainsi, il a été viré du tournage de Laura, qui sera repris plus tard par Otto Preminger. Parallèlement à sa carrière cinématographique, il persévère dans ses velléités théâtrales.

Recruté personnellement par King Vidor pour intégrer le Directors Guild of America, institution dont le but est d’unir, tel un syndicat, les réalisateurs. Son refus de compromission, ainsi que son attachement vis-à-vis du DGA, suspecté d’accointance avec l’idéologie communiste, contribuera à sa mise au ban par la commission des activités anti-communistes.

Il décède le 4 décembre 1987.

Bibliographie

– Rouben Mamoulian : la Galerie des Doubles, de Berthomieu Pierre, Cefal, 2002.
– Reinventing Reality–The Art and Life of Rouben Mamoulian de Mark J. Spergel, Scarecrow Press, 1993. (Anglais)
– Rouben Mamoulian, de Alessandro Pirolini, Il Castoro cinema, 1999. (Italien)
– Rouben Mamoulian, de Geoff Andrew, BFI Publishing, 2010. (Anglais)
– Rouben Mamoulian, de Tom Milne, Thames & Hudson Ltd, 1969. (Anglais)

Filmographie comme scénariste

1959 Never Steal Anything Small de Charles Lederer

Filmographie comme réalisateur et scénariste

1963 Cléopâtre de Joseph L. Mankiewicz (non crédité)
1959 Porgy and Bess de Otto Preminger (non crédité)
1957 La belle de Moscou
1952 The Wild Heart (version américaine) réalisation et scénario
1948 Belle jeunesse
1942 Rings on Her Fingers
1941 Arènes sanglantes
1940 Le signe de Zorro
1939 L’esclave aux mains d’or
1937 La furie de l’or noir
1936 Le joyeux bandit
1935 Becky Sharp
1934 Résurrection
1933 La reine Christine réalisation et scénario (non crédité)
1933 Le cantique des cantiques réalisation et scénario (non crédité)
1932 Aimez-moi ce soir
1931 Docteur Jekyll et Mr. Hyde
1931 Les carrefours de la ville
1929 Applause