« Aucun film ne peut devenir un bon film au montage si le matériau (réalisation et sujet) n’est pas bon. »

Robert Parrish est un réalisateur, mais également monteur, scénariste et acteur nord-américain. Il est né le 4 janvier 1916, à Columbus, en Géorgie. Il décède le 4 décembre 1995.

Robert Parrish est le fruit de l’union d’un comptable et d’une actrice. Il fait ses débuts cinématographiques dans un court-métrage de 1927, Olympic Games, film muet aux accents burlesques faisant parti d’une série crée par Hal Roach, grand nom du cinéma muet.

En 1930, il apparaît dans le très impressionnant film de Lewis Milestone, A l’Ouest, rien de nouveau. L’année suivante, Charles Chaplin l’engage dans Les Lumières de la Ville avant de devenir un acteur de second-plan régulièrement utilisé par John Ford.

En 1936, ce dernier l’utilise en tant que monteur assistant dans Mary of Scotland et assistant de l’ingénieur du son sur Young Mr Lincoln (1939), avec Henry Fonda. Robert Parrish fait ses débuts derrière la caméra avec deux films noirs : Cry Danger, avec Dick Powell et Rhonda Fleming et The Mob, ce dernier ayant la particularité d’avoir dans la distribution un jeune Charles Bronson, non crédité au générique, dans un rôle de débardeur.

En 1954, son film Purple Rain est nommé dans la catégorie « Meilleur film » aux « Award British Film », sorte d’équivalent des oscars anglais. En 1983, il co-réalise avec Bertrand Tavernier, Mississippi Blues, déclaration d’amour à la musique blues. Il constitue le dernier long-métrage de Robert Parrish.

Il décède le 4 décembre 1995.

Bibliographie

– Hollywood Doesn’t Live Here Anymore, Robert Parrish, Little Brown & Co; Édition, 1988. (Anglais)
– J’ai grandi à Hollywood, Robert Parrish, Ramsay, 1986/Stock, 1980.

Filmographie comme réalisateur

1983 Pays d’octobre (Documentaire)
1974 Marseille contrat
1971 Les brutes dans la ville
1969 Danger, planète inconnue
1968 Duffy le renard de Tanger
1967 The Bobo
1967 Casino Royale (scenes avec Peter Sellers et Orson Welles)
1965 Le jour d’après
1963 À la française
1959-1960 La quatrième dimension (TV)
– The Mighty Casey (1960)
– A Stop at Willoughby (1960)
– One for the Angels (1959)
1959 Johnny Staccato (TV)
– The Poet’s Touch
1959 L’aventurier du Rio Grande
1958 Libre comme le vent
1957 L’enfer des tropiques
1955 Une femme extraordinaire
1954 La flamme pourpre
1953 Coup de feu au matin
1952 My Pal Gus
1952 Les indomptables (non crédité)
1952 Aveux spontanes
1952 La madone du désir
1951 Dans la gueule du loup
1951 L’implacable

Filmographie comme acteur

1990 Blue Bayou (TV) de Karen Arthur
1938 Dramatic School de Robert B. Sinclair
1938 Mr. Doodle Kicks Off de Leslie Goodwins
1938 Having Wonderful Time d’Alfred Santell
1937 Thrill of a Lifetime de George Archainbaud
1937 It Could Happen to You! de Phil Rosen
1937 Thin Ice (non crédité) de Sidney Lanfield
1937 History Is Made at Night de Frank Borzage
1936 One in a Million (non crédité) de Sidney Lanfield
1936 The Prisoner of Shark Island (non crédité) de John Ford
1935 Shipmates Forever de Frank Borzage
1935 Steamboat Round the Bend de John Ford
1935 The Crusades de Cecil B. DeMille
1935 The Informer de John Ford
1935 The Whole Town’s Talking de John Ford
1934 Judge Priest de John Ford
1933 Doctor Bull de John Ford
1933 This Day and Age de Cecil B. DeMille
1932 Scandal for Sale de Russell Mack
1932 The Miracle Man de Norman Z. McLeod
1932 Forbidden de Frank Capra
1931 I Take This Woman de Marion Gering
1931 Scandal Sheet de John Cromwell
1931 City Lights de Charles Chaplin
1930 The Right to Love de Richard Wallace
1930 Up the River de John Ford
1930 The Big Trail de Raoul Walsh et de Louis R. Loeffler
1930 All Quiet on the Western Front de Lewis Milestone
1929 The Racketeer d’Howard Higgin
1929 The Divine Lady de Frank Lloyd
1929 The Iron Mask d’Allan Dwan
1928 Riley the Cop de John Ford
1928 Speedy de Ted Wilde
1928 Four Sons de John Ford
1928 Mother Machree de John Ford
1927 Yale vs. Harvard (Court-métrage) de Robert F. McGowan
1927 Sunrise: A Song of Two Humans de F.W. Murnau
1927 Olympic Games (Court-métrage) (non confirmé) de Robert A. McGowan