Robert Dhéry (de son véritable nom Robert Léon Henri Fourrey) est né le 27 avril 1921 à La Plaine-Saint-Denis (département de la Seine, actuelle Seine-Saint-Denis) et mort le 3 décembre 2004 dans le à Paris.

Acteur metteur en scène, dramaturge et réalisateur français, homme de théâtre et fondateur en 1945 de la troupe de comédiens « Les Branquignols » parmi lesquels on comptait son épouse Colette Brosset, Louis de Funès, Jean Lefebvre, Jean Carmet, Jacqueline Maillan, Michel Serrault, Micheline Dax, Jacques Legras), à la fois comédiens, musiciens et chansonniers.

Descendant d’une famille de meuniers, il traverse une enfance heureuse. Mais à l’école c’est un pitre, incapable de tenir en place. Il découvre la magie du monde du spectacle en assistant à une représentation du Cirque Fratellini.

La messe dominicale l’attire tout autant : les cantiques, les cloches et le rituel l’impressionnent. Il s’en souviendra plus tard et n’hésitera pas à inclure des messes dans ses films, La Belle Américaine (1961), Le Petit Baigneur (1967) ou bien Vos gueules les mouettes (1974).

Avec quelques copains, il forme « la bande à Bicot », en référence au héros des albums dessinés de l’époque.

Après des études à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris, Robert Dhéry intègre une école de cirque et suit en parallèle les cours de René Simon, puis complète sa formation au Conservatoire.
Parmi ses camarades, il compte Daniel Gélin, Sophie Desmarets, Maria Casarès et Jacques Charon.
Robert Dhéry sort du Conservatoire d’Art Dramatique gratifié d’un deuxième accessit.

Au théâtre, Robert Dhéry joue dans Mon Royaume est sur terre, Drôle de couple et est l’auteur de plusieurs pièces dont Branquignol ou Ah ! Les belles bacchantes.
Il se fait connaître au théâtre, comme acteur, auteur et metteur en scène.

À cette époque, notre acteur décroche quelques petits rôles au cinéma : Remorques (1941) de Jean Grémillon, Une étoile au soleil (1942), Monsieur des Lourdines (1942) où il retrouve Raymond Rouleau, Les Enfants du paradis (1945), Madame et son flirt (1945), Les aventures des pieds Nickelés (1947), La communale (1965).

En 1949 Robert Dhéry adapte au cinéma sa pièce Branquignol. Contrairement à la pièce, le film ne connaît pas de grand succès. La même année, il met en scène La patronne puis Bertrand, coeur-de-lion qui comme le premier n’attirent guère le public. Après une absence de dix ans pendant lesquels il fait un triomphe en Angleterre puis aux Etats-Unis avec sa pièce Branquignol et La plume de ma tante, Robert Dhéry revient en France. Son retour est marqué par un premier succès au cinéma avec La belle américaine en 1961, un film comique suivi de Allez France ! en 1964, Le petit baigneur en 1967 puis Vos gueules, les mouettes ! en 1974.

Les deux dernières apparitions de Robert Dhéry pour le 7e art nous l’auront montré dans des rôles émouvants et graves : Malevil (1980) de Christian De Chalonge et La Passion Béatrice (1987) de Bertrand Tavernier.

Souffrant de problèmes cardiaques, Robert Dhéry décéde le 3 décembre 2004.

Paution

– Ma vie de Branquignol, Calmann-Levy, 1978

Filmographie comme réalisateur et scénariste

1974 Vos gueules les mouettes!
1968 Le petit baigneur
1964 Allez France!
1961 La belle Américaine
1954 Ah! Les belles bacchantes
1951 Bertrand coeur de lion
1950 La patronne
1949 Branquignol

Filmographie comme scénariste

1948 Les aventures des Pieds-Nickelés

Filmographie comme acteur

1988 Série noire (TV)
1988 La Passion Béatrice de Bertrand Tavernier
1982 Aide-toi… de Jean Cosmos (TV)
1981 Malevil de Christian de Chalonge
1974 Vos gueules, les mouettes! de Robert Dhéry
1972 Aujourd’hui à Paris de Pierre Tchernia (TV)
1971 Le Temps d’aimer (A time for loving) de Christopher Miles
1971 On est toujours trop bon avec les femmes de Michel Boisrond
1967 Trois hommes sur un cheval de Marcel Moussy
1967 Le Petit Baigneur de Robert Dhéry
1965 La Communale de Jean L’Hôte
1964 Allez France ! de Robert Dhéry et Pierre Tchernia
1961 Un cheval pour deux de Jean-Marc Thibault
1961 La Belle Américaine (The American Beauty) de Robert Dhéry et Pierre Tchernia
1954 Ah! Les belles bacchantes de Jean Loubignac
1951 La Demoiselle et son revenant de Marc Allégret
1952 L’amour n’est pas un péché de Claude Cariven
1951 Si ça vous chante de Jacques Loew
1950 Bertrand cœur de lion de Robert Dhéry
1949 Je n’aime que toi (non crédité) de Pierre Montazel
1949 La Patronne de Robert Dhéry
1949 Branquignol de Robert Dhéry
1948 Métier de fous d’André Hunebelle
1947 Les Aventures des Pieds-Nickelés de Marcel Aboulker
1947 Une nuit à Tabarin de Karel Lamač
1946 Le Château de la dernière chance de Jean-Paul Paulin
1946 En êtes-vous bien sûr ? de Jacques Houssin
1945 On demande un ménage de Maurice Cam
1945 Madame et son flirt de Jean de Marguenat
1945 La Fiancée des ténèbres de Serge de Poligny
1945 Les Enfants du paradis de Marcel Carné
1944 Le Merle blanc de Jacques Houssin
1943 Service de nuit de Jean Faurez et Belisario L. Randone (non crédité)
1943 Feu Nicolas de Jacques Houssin
1942 Fou d’amour de Paul Mesnier
1943 Monsieur des Lourdines de Pierre de Hérain
1941 Une étoile au soleil d’André Zwobada
1941 Remorques (non crédité) de Jean Grémillon