« Pas de film gaumont sans Dalban ! » Anonyme

Robert Dalban est un acteur français né Gaston Paul Barré le 19 juillet 1903 à Celles-sur-Belle (Deux-Sèvres), et mort le 3 avril 1987 à Paris.

Avec plus de deux cents films à son actif entre 1934 et 1986, il est l’un des « seconds rôles » masculins les plus représentatifs du cinéma français. Il donne ainsi la réplique aux plus grands acteurs du cinéma français : Jean Gabin, Alain Delon, Lino Ventura, Bernard Blier, Paul Meurisse, Jean Marais ou encore Louis de Funès ou Sophie Marceau.

Fils de Louis Auguste Barré (1873-1951), d’abord clerc de notaire puis boucher, et de Marie Léontine Moreau (1868-1951), couturière.

Robert Dalban débute dès l’âge de 16 ans au théâtre Montparnasse aux côtés de Harry-Max et Maurice Dorléac.

Sous le pseudonyme de R.Q., il est aussi comique troupier au caf’conc’ Les Trois Mousquetaires. Avant un départ en tournée aux États-Unis avec Sarah Bernhardt aux débuts des années 1920, il jouera dans de nombreux théâtres de quartier. On le retrouvera dans des opérettes et des revues au cours des années 1930. Il jouera plusieurs fois avec Gaby Morlay, qui le poussera vers le cinéma, où il débute en 1934.

En 1940, il épouse la comédienne Madeleine Robinson, avec laquelle il aura un fils, Jean-François, né en 1941. Le couple divorce en 1946.

En 1950, il est choisi sur casting organisé par la M.G.M. pour prêter sa voix à Clark Gable dans la version française de la super-production de David O. Selznick Autant en emporte le vent. En 1955, il rencontre Robert Hossein et tourne dans Les salauds vont en enfer. Ce sera le début d’une grande amitié entre les deux hommes.

Robert Dalban a interprété, entre autres, un ancien camarade de la Résistance de Marie-Octobre (1959) et le père de Manette (Claude Jade) dans Mon oncle Benjamin (1969) d’Édouard Molinaro. Mais c’est le tonitruant « Yes, sir ! » de son personnage du majordome Jean dans Les Tontons flingueurs de Georges Lautner qui marque durablement les esprits. Il tournera pas moins de onze films avec ce dernier. Il campe avec une égale conviction les rôles de truands et ceux de policiers. En 1982, il interprète le rôle principal du téléfilm Jules et Juju.

Il meurt d’une crise cardiaque le 3 avril 1987 dans un mythique restaurant de la rue de Berri, alors que, dînant avec des amis, on vient de déposer sur la table un énorme plateau de fruits de mer. Il est enterré au cimetière de Jouars-Pontchartrain, dans les Yvelines.

Bibliographie

– Le Petit Monde de Robert Dalban, de Charles Ford, France-Empire, 1991.

Filmographie

1987 Neuville… ma belle de Mae Kelly
1978-1986 Cinéma 16 (TV)
– L’amour tango (1986)
– Venise attendra (1983)
– Le rabat-joie (1978)
1984 Un grand avocat (TV) de Jean-Marie Coldefy
1984 Les parents ne sont pas simples cette année de Marcel Jullian
1984 P’tit con de Gérard Lauzier
1983 The ComDads de Francis Veber
1983 Attention une femme peut en cacher une autre! de Georges Lautner
1983 Si elle dit oui… je ne dis pas non de Claude Vital
1983 L’été de nos quinze ans de Marcel Jullian
1983 Merci Sylvestre (TV)
– La femme P.D.G.
1982 La boum 2 de Claude Pinoteau
1982 Les misérables de Robert Hossein
1982 Jamais avant le mariage de Daniel Ceccaldi
1982 Jules et Juju (TV) d’Yves Ellena
1981 La chèvre de Francis Veber
1981 Prends ta rolls et va pointer de Richard Balducci
1981 Les amours des années folles (TV)
– La messagère
1980 La boum de Claude Pinoteau
1980 Une merveilleuse journée de Claude Vital
1980 Le coup du parapluie de Gérard Oury
1980 5% de risque de Jean Pourtalé
1980 Les héritiers (TV)
– On ne meurt que deux fois
1980 Opération trafics Achtung Zoll! (TV)
– T.I.R.
1980 Tous vedettes! de Michel Lang
1979 Histoires de voyous: L’élégant (TV) de Gilles Grangier
1979 Coup de tête de Jean-Jacques Annaud
1979 Le temps des vacances de Claude Vital
1978 The Escape de Gérard Oury
1978 I’m Shy, But I’ll Heal de Pierre Richard
1978 Les hommes de Rose (TV)
1978 Freddy de Pierre Richard
1977 Quand la ville s’éveille de Pierre Grasset
1977 Gloria de Claude Autant-Lara
1977 Le maestro de Claude Vital
1977 Armaguedon d’Alain Jessua
1977 Bloedverwanten de Wim Lindner
1977 Le gang de Jacques Deray
1976 Le chasseur de chez Maxim’s de Claude Vital
1976 Le coeur au ventre (TV)
– Episode 1.6
– Episode 1.5
– Episode 1.4
– Episode 1.3
– Episode 1.2
1967-1976 Les cinq dernières minutes (TV)
– Les petits d’une autre planète (1976)
– Un collier d’épingles (1976)
– Un mort sur le carreau (1967)
1976 Dracula père et fils d’Édouard Molinaro
1976 D’amour et d’eau fraîche de Jean-Pierre Blanc
1976 Les vécés étaient fermés de l’intérieur de Patrice Leconte
1975 Erreurs judiciaires (TV)
– La dame au fusil
1975 Splendeurs et misères des courtisanes (TV)
– Episode 1.1
– Episode 1.9
– Episode 1.3
– Episode 1.2
– Episode 1.4
1975 On a retrouvé la 7ème compagnie ! de Robert Lamoureux
1975 L’incorrigible de Philippe de Broca
1975 Le téléphone rose d’Édouard Molinaro
1975 Messieurs les jurés (TV)
– L’affaire Lambert
1975 Pas de problème! de Georges Lautner
1975 Au théâtre ce soir (TV)
– La moitié du plaisir
1975 Benjowski (TV)
– Zu neuen Zielen
– Kampf und Flucht
– Verschwörung
– Verbannung
1974 Die Antwort kennt nur der Wind d’Alfred Vohrer
1974 La gifle de Claude Pinoteau
1974 Comme un pot de fraises!.. de Jean Aurel
1974 Malicroix (TV) de François Gir
1974 Comment réussir… quand on est con et pleurnichard de Michel Audiard
1974 O.K. patron de Claude Vital
1974 Ursule et Grelu de Serge Korber
1973 Mais où est donc passée la 7ème compagnie de Robert Lamoureux
1973 Salut l’artiste d’Yves Robert
1973 Les nouvelles aventures de Vidocq (TV)
– Les bijoux du roi (1973)
1973 La valise de Georges Lautner
1973 La raison du plus fou de François Reichenbach
1973 L’insolent de Jean-Claude Roy
1973 Quelques messieurs trop tranquilles de Georges Lautner
1972 The Tall Blond Man with One Black Shoe d’Yves Robert
1972 Les misérables (TV)
– L’épopée rue Saint-Denis
– La masure Gorbeau
1972 Un cave de Gilles Grangier
1972 Les malheurs d’Alfred de Pierre Richard
1972 Les évasions célèbres (TV)
– L’évasion du duc de Beaufort
1972 Il était une fois un flic… de Georges Lautner
1971 Aux frontières du possible (TV)
– L’homme radar
1971 Le cri du cormoran, le soir au-dessus des jonques de Michel Audiard
1970 Distracted de Pierre Richard
1970 Et qu’ça saute! de Guy Lefranc
1970 Point de chute de Robert Hossein
1970 Vertige pour un tueur de Jean-Pierre Desagnat
1970 Les belles au bois dormantes de Pierre Chenal
1970 Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause! de Michel Audiard
1970 Le temps des loups de Sergio Gobbi
1969 La battaglia del deserto de Mino Loy
1969 Mon oncle Benjamin d’Édouard Molinaro
1969 Maldonne de Sergio Gobbi
1969 Sous le signe du taureau de Gilles Grangier
1969 The Brain de Gérard Oury
1969 Clérambard d’Yves Robert
1968 Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages de Michel Audiard
1968 Les dossiers de l’agence O (TV)
– La petite fleuriste de Deauville
1968 Le pacha de Georges Lautner
1968 La petite vertu de Serge Korber
1967 Le fou du labo IV de Jacques Besnard
1967 Spéciale dernière (TV) d’Alain Dhénaut
1967 Un choix d’assassins de Philippe Fourastié
1967 Malican père et fils (TV)
– Mise en scène
1967 Allô police (TV)
– L’affaire Alaric
1967 L’homme qui trahit la mafia (non crédité) de Philippe Fourastié
1967 Un idiot à Paris de Serge Korber
1967 Fantômas contre Scotland Yard d4André Hunebelle
1966 The Restaurant de Jacques Besnard
1966 Brigade antigangs de Bernard Borderie
1966 Trois enfants… dans le désordre de Léo Joannon
1966 La longue marche d’Alexandre Astruc
1966 Ne nous fâchons pas de Georges Lautner
1965 Fantômas se déchaîne d’André Hunebelle
1965 Piège pour Cendrillon d’André Cayatte
1965 Quand passent les faisans d’Édouard Molinaro
1965 Le gentleman de Cocody de Christian-Jaque
1964 Les gorilles de Jean Girault
1964 Les Barbouzes (non crédité) de Georges Lautner
1964 Fantomas d’André Hunebelle
1964 Les aventures de Robinson Crusoë (TV)
– Episode 1.4 (voix)
– Episode 1.3 (voix)
– Episode 1.2
– Episode 1.1
1964 Le monocle rit jaune de Georges Lautner
1964 La mort d’un tueur de Robert Hossein
1964 Hardi Pardaillan! (non crédité) de Bernard Borderie
1962-1963 L’inspecteur Leclerc enquête (TV)(26 épisodes)
– Bonjour commissaire
– La mariée
– La menace
– Obsession
– Ultra Confidentiel
1963 Chair de poule (non crédité) de Julien Duvivier
1963 Les tontons flingueurs de Georges Lautner
1963 Les grands chemins de Christian Marquand
1963 La prostitution de Maurice Boutel
1963 Le vice et la vertu (non crédité) de Roger Vadim
1963 Du mouron pour les petits oiseaux de Marcel Carné
1962 L’oeil du monocle de Georges Lautner
1962 Le chevalier de Pardaillan de Bernard Borderie
1962 Les mystères de Paris d’André Hunebelle
1962 Le repos du guerrier de Roger Vadim
1962 La loi des hommes de Charles Gérard
1962 Le monte-charge de Marcel Bluwal
1962 Le septième juré de Georges Lautner
1962 Maléfices d’Henri Decoin
1962 L’assassin est dans l’annuaire de Léo Joannon
1961 Madame Sans Gêne (non crédité) de Christian-Jaque
1961 Le rendez-vous de Jean Delannoy
1961 Le miracle des loups (non crédité) d’André Hunebelle
1961 Le cave se rebiffe de Gilles Grangier
1961 Les livreurs de Jean Girault
1961 Mani in alto de Giorgio Bianchi
1961 Les moutons de Panurge (non crédité) de Jean Girault
1961 La bride sur le cou de Roger Vadim
1961 Le pavé de Paris d’Henri Decoin
1961 Vive Henri IV… vive l’amour! de Claude Autant-Lara
1961 La menace de Gérard Oury
1960 La revenante (Court-métrage) de Jacques Poitrenaud
1960 Boulevard de Julien Duvivier
1960 Interpol contre X (Dossier AST-555) de Maurice Boutel
1960 Vers l’extase de René Wheeler
1960 L’affaire d’une nuit d’Henri Verneuil
1960 Grabuge à Chioggia (TV) de Marcel Bluwal
1960 Les vieux de la vieille de Gilles Grangier
1960 Amour, autocar et boîtes de nuit de Walter Kapps
1960 Le baron de l’écluse de Jean Delannoy
1960 Quai du Point-du-Jour de Jean Faurez
1960 Das kunstseidene Mädchen de Julien Duvivier
1960 Monsieur Suzuki de Robert Vernay
1959 Signé: Arsène Lupin d’Yves Robert
1959 Les loups (TV) de Marcel Bluwal
1959 Les amants de demain de Marcel Blistène
1959 Un témoin dans la ville d’Édouard Molinaro
1959 Pourquoi viens-tu si tard? d’Henri Decoin
1959 Marie-Octobre de Julien Duvivier
1958 Me and the Colonel (non crédité) de Peter Glenville
1958 En légitime défense d’André Berthomieu
1958 Sois belle et tais-toi de Marc Allégret
1958 Le souffle du désir d’Henri Lepage
1958 Cargaison blanche de Georges Lacombe
1958 La Tour, prends garde! de Georges Lampin
1957 Les truands de Carlo Rim
1957 Le désir mène les hommes d’Émile Roussel
1957 Donnez-moi ma chance de Léonide Moguy
1957 Ce joli monde de Carlo Rim
1957 Les espions (non crédité) d’Henri-Georges Clouzot
1957 Les 3 font la paire de Sacha Guitry
1957 L’irrésistible Catherine d’André Pergament
1957 les vendanges de Jeffrey Hayden
1957 La rivière des trois jonques d’André Pergament
1956 Le chanteur de Mexico (non crédité) de Richard Pottier
1956 Je reviendrai à Kandara de Victor Vicas
1956 Paris, Palace Hôtel d’Henri Verneuil
1956 Zaza de René Gaveau
1956 La châtelaine du Liban de Richard Pottier
1956 À la manière de Sherlock Holmes d’Henri Lepage
1956 La joyeuse prison (non crédité) d’André Berthomieu
1956 La loi des rues de Ralph Habib
1956 Des gens sans importance d’Henri Verneuil
1956 Paris canaille de Pierre Gaspard-Huit
1955 Les salauds vont en enfer de Robert Hossein
1955 La môme Pigalle (non crédité) d’Alfred Rode
1955 La Madelon de Jean Boyer
1955 Gas-oil de Gilles Grangier
1955 Chiens perdus sans collier de Jean Delannoy
1955 M’sieur la Caille de Jean Delannoy
1955 Pas de souris dans le business d’Henri Lepage
1955 Le fils de Caroline chérie de Jean-Devaivre
1955 Casse-cou, mademoiselle! de Christian Stengel
1955 Les diaboliques de Christian Stengel
1955 Interdit de séjour de Maurice de Canonge
1954 Votre dévoué Blake de Jean Laviron et Jerome Epstein (non crédité)
1954 Nous irons à Valparaiso (TV) de Claude Barma
1954 Obsession de Jean Delannoy
1954 Mourez, nous ferons le reste de Jean Delannoy
1954 La nuit d’Austerlitz (TV) de Stellio Lorenzi
1954 Escalier de service (non crédité) de Carlo Rim
1954 Les révoltés de Lomanach de Richard Pottier
1954 Minuit… Champs-Elysées de Roger Blanc
1954 Destinées de Christian-Jaque, Jean Delannoy et Marcello Pagliero
1953 La dot de Sylvie (Court-métrage) d’Armand Chartier
1953 Leur dernière nuit de Georges Lacombe
1953 Mandat d’amener de Pierre-Louis
1953 Quand tu liras cette lettre de Jean-Pierre Melville
1952 La minute de vérité de Jean Delannoy
1952 Ouvert contre X de Richard Pottier
1952 Les sept péchés capitaux d’Yves Allégret, Claude Autant-Lara, Eduardo De Filippo, Jean Dréville, Georges Lacombe, Carlo Rim et Roberto Rossellini
1951 Gibier de potence de Roger Richebé
1951 Ils étaient cinq de Jacques Pinoteau
1951 La belle image de Claude Heymann
1951 La passante d’Henri Calef
1951 Les amants de Bras-Mort de Marcello Pagliero
1950 Quai de Grenelle d’Emil E. Reinert
1950 Un homme marche dans la ville de Marcello Pagliero
1950 Au p’tit zouave de Gilles Grangier
1949 Le mura di Malapaga de René Clément
1949 Le paradis des pilotes perdus de Georges Lampin
1949 Manon d’Henri-Georges Clouzot
1949 Fandango d’Emil E. Reinert
1948 Le secret de Monte-Cristo d’Albert Valentin
1948 L’assassin est à l’écoute de Raoul André
1948 Berlin Express (non crédité) de Jacques Tourneur
1947 Non coupable d’Henri Decoin
1947 La taverne du poisson couronné de René Chanas
1947 Quai des Orfèvres d’Henri-Georges Clouzot
1947 Les jeux sont faits de Jean Delannoy
1945 Le jugement dernier de René Chanas
1945 Peloton d’exécution d’André Berthomieu
1945 Boule de suif de Christian-Jaque
1943 Ne le criez pas sur les toits de Jacques Daniel-Norman
1942 Promesse à l’inconnue d’André Berthomieu
1942 La neige sur les pas d’André Berthomieu
1939 Deuxième bureau contre kommandantur de Robert Bibal et René Jayet
1937 Passeurs d’hommes de René Jayet
1934 L’or dans la rue (non crédité) de Curtis Bernhardt