« Je n’ai jamais pu faire un concours de beauté : on me colle toujours dans le jury. »

Pauline Carton, de son vrai nom Pauline Aimée Biarez, est une actrice et femme de théâtre française née le 4 juillet 1884 à Biarritz et décédée d’une crise cardiaque le 17 juin 1974 à Paris. Elle fit don de son corps à la Faculté de médecine.

Fille d’un ingénieur sous-directeur de chemins de fer espagnols. Ses parents la poussèrent vers le théâtre alors qu’elle n’a que 5 ans. Dès lors, cette passion ne la quittera plus malgré ses 89 ans à la fin de sa vie.

Grande dame du cinéma français, elle joua dans pas moins de 180 films de l’époque du muet jusqu’en 1970.

Parmi ses apparitions, on la retrouve dans Education De Prince (1927), Le Blanc et Le Noir (1930) avec Raimu et André Alerne, Le Sang Du Poète (1930) de Jean Cocteau, Bouton D’Or (1933), Mademoiselle Mozart (1935) avec Danielle Darrieux, Bonne Chance! (1935), Le Nouveau Testament (1936) et Le Roman d’un Tricheur (1937) de et avec Sacha Guitry, Gribouille (1937) avec Raimu et Michèle Morgan ou encore Ils étaient Neuf Célibataires (1939) de et avec Sacha Guitry et Elive Popesco.

Entre 1943 et 1947, pendant la guerre, Pauline se retire des caméras et se consacre exclusivement au théâtre. Elle continue de jouer dans des films de qualité, ses meilleurs rôles étant ceux offert par Sacha Guitry mais elle n’obtient jamais le rôle principal.
Elle jouera encore dans de nombreux films jusqu’à la fin de sa carrière dont Le Comédien (1947) de et avec Sacha Guitry, Marlène (1948) avec Tino Rossi, Miquette et Sa Mère (1950) avec Louis Jouvet et Bourvil, Si Versailles m’était Conté (1952) de Sacha Guitry avec Jean-Pierre Aumont et Bourvil, Ces Sacrées Vacances (1956) avec Sophie Desmarets ou encore La Vie à Deux (1958) avec Pierre Brasseur, Danielle Darrieux, Sophie Desmarts, Fernandel, Edwige Feuillère, Louis de Funès, Jean Marais et Gérard Philipe.

Sa dernière apparition était dans le film Clodo (1970) avec Raymond Souplex.

Elle ne s’est jamais mariée et n’eut aucun enfant. On lui connut qu’un seul amour : Jean Violette, un ancien journaliste marié qui vivait de la publication de ses poèmes à Genève. Leur passion discrète dura 50 ans jusqu’au décès du poète. Contrairement aux rôles de servantes qu’on lui confiait, elle avait horreur des contraintes domestiques et des tâches ménagères et habita l’hôtel toute sa vie d’adulte (Hôtel Saint-James et d’Albany à Paris 1er mais aussi au Ritz, où elle louait une suite).

Pauline Carton a publié deux ouvrages rassemblant ses souvenirs de comédienne : « Les Théâtres de Carton », et « Histoires de Cinéma ».

À 87 ans, elle enregistre son premier disque : « J’ai un faible pour les forts ».

Bibliographie

– Pauline Carton: Itineraire d’une actrice éclectique, Yves Uro, L’Harmattan, 2009.
– Inoubliable Pauline Carton, de Georges Debot, Best-Seller, 1980.
– Pauline Carton. Histoires de cinéma, de Pauline Carton, Editions du Scorpion, 1958.

Filmographie
1974 La Rose du bonheur de Claude Chamois
1970 Clodo de Georges Clair
1963 Humour noir – Sketch : La bestiole – de Claude Autant-Lara
1962 La Fille du torrent de Hans Erwig
1962 Le Jour le plus long de Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki
1960 Business de Maurice Boutel
1960 Interpol contre X de Maurice Boutel
1960 La mort n’est pas à vendre de André Desteumaux
1960 L’Art culinaire à travers les âges de Jean-Marie Isnard court métrage
1959 Brigade des mœurs de Maurice Boutel
1959 Messieurs les ronds-de-cuir d’Henri Diamant-Berger
1959 Vous n’avez rien à déclarer ? de Clément Duhour
1958 À pied, à cheval et en spoutnik de Jean Dréville
1958 La Vie à deux de Clément Duhour
1958 En bordée de Pierre Chevalier
1958 Les Gaités de l’escadrille de Georges Peclet
1957 Assassins et voleurs de Sacha Guitry
1957 Les trois font la paire de Sacha Guitry et Clément Duhour
1957 Ah! quelle équipe de Roland Quignon
1957 Fric-frac en dentelles de Guillaume Radot
1957 Le Coin tranquille ou « Deshabillez-vous madame » de Robert Vernay
1956 Les Insoumises de René Gaveau
1956 Zaza de René Gaveau
1956 Si Paris nous était conté de Sacha Guitry
1956 Baratin de Jean Stelli
1956 Les carottes sont cuites de Robert Vernay
1956 Ces sacrées vacances de Robert Vernay
1956 Rencontre à Paris de Georges Lampin
1956 Le Chanteur de Mexico de Richard Pottier
1956 Mon curé chez les pauvres de Henri Diamant-Berger
1955 Napoléon de Sacha Guitry
1955 Les Fruits de l’été de Raymond Bernard
1955 On déménage le colonel de Maurice Labro
1955 Pas de souris dans le bizness de Henri Lepage
1955 Les deux font la paire ou « Le mort en fuite » de André Berthomieu
1955 Votre beauté mesdames court métrage de André Persin
1954 Si Versailles m’était conté de Sacha Guitry
1953 Soyez les bienvenus ou « L’autocar en folie » de Pierre Louis participation
1953 La Vie d’un honnête homme de Sacha Guitry
1953 Carnaval de Henri Verneuil
1953 Le Chasseur de chez Maxim’s de Henri Diamant-Berger
1953 Monsieur Taxi de André Hunebelle
1952 Je l’ai été trois fois de Sacha Guitry
1952 A qui le bébé? de Henri Verneuil court métrage
1952 En suivant le même chemin de Léo Sevestre court métrage
1952 Das geheimnis vom Bergsee version allemande du film précédent de Jean Dréville
1952 La Fille au fouet de Jean Dréville et René Le Hénaff
1952 Bon pour le service de Jacques Schiltz court métrage
1952 La Pocharde de Georges Combret
1952 Frères inférieurs de Pierre Foucaud] court métrage Voix
1951 Cœur sur mer de Jacques Daniel-Norman
1951 La Poison de Sacha Guitry
1951 Descendez on vous demande de Jean Laviron
1951 Ma femme est formidable de André Hunebelle
1951 Le vrai coupable de Pierre Thévenard
1950 Amédée de Gilles Grangier
1950 Menace de mort ou « Aventure à Pigalle » de Raymond Leboursier
1950 Le 84 prend des vacances de Léo Joannon
1950 Tête blonde de Maurice Cam
1950 Le Trésor de Cantenac de Sacha Guitry
1950 Miquette et sa mère de Henri-Georges Clouzot
1950 Le Rosier de madame Husson de Jean Boyer
1950 Le Tampon du capiston de Maurice Labro
1950 Au fil des ondes de Pierre Gautherin (participation)
1950 Minne, l’ingénue libertine de Jacqueline Audry
1949 Marlène ou « La porte d’or » de Pierre de Hérain
1949 Barry de Richard Pottier et Karl Anton
1949 Aux deux colombes de Sacha Guitry
1949 Branquignol de Robert Dhéry
1949 Je n’aime que toi de Pierre Montazel
1949 Ronde de nuit de François Campaux
1949 Un juré bavard de Henri Verneuil court métrage
1949 Trente Troisième chambre de Henri Verneuil court métrage
1948 Blanc comme neige de André Berthomieu
1948 L’Armoire volante de Carlo Rim
1948 Le Diable boiteux de Sacha Guitry
1948 Le Comédien de Sacha Guitry
1948 L’Ombre de André Berthomieu
1947 Les Amants du pont Saint-Jean de Henri Decoin
1947 Bonjour le monde de Jean-Jacques Méhy court métrage
1947 Tierce à cœur de Jacques de Casembroot
1944 Marie-Louise de Leopold Lindtberg
1943 La Famille Durambois au comptoir Suisse de André-Louis Béar court métrage
1942 La Neige sur les pas de André Berthomieu
1942 La Belle Aventure de Marc Allégret
1942 L’Amant de Bornéo de Jean-Pierre Feydeau et René Le Hénaff
1942 Manouche, jeunesse d’aujourd’hui de Fred Surville, Robert Vernet et H. Wyden
1942 La Prière aux étoiles film resté inachevé de Marcel Pagnol
1942 Tobie est un ange film détruit de Yves Allégret
1941 La Troisième Dalle de Michel Dulud
1941 Le monde tremblera ou « La révolte des vivants » de Richard Pottier
1941 Six Petites Filles en blanc de Yvan Noé
1940 Sans lendemain de Max Ophuls
1939 Ma tante dictateur de René Pujol
1939 Vous seule que j’aime de Henri Fescourt
1939 Louise de Abel Gance
1939 Mon oncle et mon curé de Pierre Caron
1939 L’Étrange nuit de Noël de Yvan Noé
1939 Ils étaient neuf célibataires de Sacha Guitry
1939 Mobilisation 39 de Arthur Porchet
1939 Sur le plancher des vaches de Pierre-Jean Ducis
1939 Narcisse de Ayres Aguiar
1938 Remontons les Champs-Élysées de Sacha Guitry
1938 La Présidente de Fernand Rivers
1938 Nuits de prince de Vladimir Strijewski
1938 Conflit ou « Les deux sœurs Garnier » de Léonide Moguy
1938 Les Gaités de l’exposition de Ernest Hayes
1938 La Belle Revanche de Paul Mesnier
1938 Le Cœur ébloui de Jean Vallée
1938 Un fichu métier de Pierre-Jean Ducis
1938 Paix sur le Rhin de Jean Choux
1938 Quadrille de Sacha Guitry
1938 La Marraine du régiment de Gabriel Rosca
1938 Le détective a du flair de Abel Jacquin court métrage
1937 Les Dégourdis de la 11ème de Christian-Jaque
1937 Les Anges noirs de Willy Rozier
1937 Vous n’avez rien à déclarer ? de Léo Joannon
1937 Courrier sud de Pierre Billon
1937 À Venise, une nuit de Christian-Jaque
1937 La Belle de Montparnasse de Maurice Cammage
1937 Boissière de Fernand Rivers
1937 La Citadelle du silence de Marcel L’Herbier
1937 Gribouille de Marc Allégret
1937 Mon député et sa femme de Maurice Cammage
1937 Le Mot de Cambronne de Sacha Guitry court métrage
1937 Les Perles de la couronne de Sacha Guitry et Christian-Jaque
1937 Le Plus Beau Gosse de France ou « Le mari de la reine » de René Pujol
1937 La Maison d’en face de Christian-Jaque
1937 Désiré de Sacha Guitry
1937 La Fille de la madelon de Georges Pallu et Jean Mugeli
1937 Gardons notre sourire de Gaston Schoukens
1937 Monsieur Breloque a disparu de Robert Péguy
1936 Mon père avait raison de Sacha Guitry
1936 Le Roman d’un tricheur de Sacha Guitry
1936 Le Mioche ou « Papa Prosper » de Léonide Moguy
1936 Le Cauchemar de monsieur Berignon de Marcel Paulis et Raymond Robert court métrage
1936 Irma Lucinde, voyante de Claude Orval court métrage
1936 Mademoiselle Mozart de Yvan Noé
1936 Le Nouveau Testament de Sacha Guitry
1936 Tarass Boulba de Alexis Granowsky
1936 Toi, c’est moi ou « Un vieux garçon » de René Guissart
1936 Taxi de minuit ou « Deux contre un » de Albert Valentin court métrage
1936 Œil de lynx détective de Pierre-Jean Ducis
1935 L’École des cocottes de Pierre Colombier
1935 Américan bar de Andrew F. Brunelle court métrage
1935 Faut pas l’contrarier de Raymond Baty court métrage
1935 Nous ne sommes plus des enfants de Augusto Genina
1935 Une nuit de noces de Georges Monca et Maurice Kéroul
1935 Train de plaisir de Léo Joannon
1935 Le Roman d’un jeune homme pauvre de Abel Gance
1935 Ferdinand le noceur de René Sti
1935 Bonne chance ! de Sacha Guitry et Fernand Rivers
1935 Ne tuez pas Dolly de Jean Delannoy court métrage
1935 Diner de gala aux ambassadeurs de Sacha Guitry court métrage
1934 Les Hommes de la côte de André Pellenc
1934 Le Petit Jacques de Gaston Roudès
1934 Piano à vendre de René Jayet court métrage
1934 Ces messieurs de la Santé de Pierre Colombier
1934 Itto de Jean-Benoît Lévy et Marie Epstein
1934 Les Misérables, en trois époques de Raymond Bernard
1934 Miquette et sa mère de Henri Diamant-Berger
1933 L’abbé Constantin de Jean-Paul Paulin
1933 Deux picon grenadine de Pierre-Jean Ducis court métrage
1933 Mission secrète de Jean-Louis Bouquet court métrage
1933 Âme de clown de Marc Didier et Yvan Noé
1933 Du haut en bas de Georg-Wilhelm Pabst
1932 Seul de Jean Tarride court métrage
1932 Criminel de Jack Forrester
1932 Mon curé chez les riches de E.B. Donatien
1932 Bouton d’or de Andrew F. Brunelle court métrage
1932 Suzanne de Raymond Rouleau et Léo Joannon
1932 Ce cochon de Morin de Georges Lacombe
1931 Le Blanc et le Noir de Robert Florey et Marc Allégret
1931 L’Amour à l’américaine de Claude Heymann
1931 Faubourg Montmartre de Raymond Bernard
1931 Sur la voie du bonheur de Léo Joannon
1931 Cendrillon de Paris de Jean Hémard
1930 Mon gosse de père de Jean de Limur
1930 Le Sang d’un poète de Jean Cocteau moyen métrage
1929 L’Arpète de E.B. Donatien
1928 Miss Edith, duchesse de E.B. Donatien
1928 La Ronde infernale de Luitz-Morat
1927 La Petite Fonctionnaire de Roger Goupillières
1927 Éducation de prince de Henri Diamant-Berger
1927 Yvette de Alberto Cavalcanti
1927 Par habitude de Henri Diamant-Berger court métrage
1926 La Tournée Farigoule -Film inédit et inachevé- de Marcel Manchez
1926 Le P’tit Parigot tourné en 6 époques, de René Le Somptier
1925 Feu Mathias Pascal de Marcel L’Herbier
1924 Les Étrennes à travers les âges de Pierre Colombier
1923 Château historique de Henri Desfontaines
1922 La Femme de nulle part de Louis Delluc
1921 Blanchette de René Hervil
1921 Le Père Goriot de Jacques de Baroncelli
1915 La Fille du Boche de Henri Pouctal
1907 Lorsque l’enfant parait