« J’ai joué tellement de personnages… J’ai de plus en plus de mal à en trouver d’intéressants. »

Maggie Cheung est une actrice chinoise née le 20 septembre 1964 à Hong Kong.

Élevée en Angleterre où sa famille s’est installée alors qu’elle avait huit ans, elle retourne à Hong Kong après ses études secondaires pour y travailler dans la publicité et le mannequinat.

En 1983, à l’âge de 18 ans, elle remporte la seconde place du concours de Miss Hong Kong et apparaît alors dans de nombreuses séries télévisées. Sa carrière cinématographique débute vraiment lorsqu’elle joue aux côtés de Jackie Chan dans Police Story. Le succès des Police Story fait d’elle l’une des grandes vedettes du cinéma asiatique bien qu’elle n’ait aucun don pour les arts martiaux. Par la suite, ses collaborations avec Wong Kar-wai et Tsui Hark lui donnent une envergure d’actrice internationalement reconnue.

En décembre 1998, elle épouse le réalisateur français Olivier Assayas qui la dirigea dans Irma Vep, mais leur union prend fin en 2001.

Le grand public, Hollywood et les journaux, la découvre en 2000, dans In the Mood for Love de Wong Kar-wai dont elle devient l’égérie. En surmontant les caprices et les hésitations artistiques de Wong Kar-wai sur le tournage du film In the Mood for Love, Maggie Cheung accède, à la suite du succès du film, au statut de star asiatique la plus connue au monde. Mais lors du tournage, aussi interminable qu’éprouvant, de 2046, elle se brouille définitivement avec lui. Celui-ci coupera la plupart de ses scènes lors du montage. Mais elle parvient à relancer sa carrière grâce au film Hero. En 2007, elle décide d’arrêter sa carrière cinématographique pour se concentrer sur d’autres activités.

Filmographie

2010 Better Life d’Isaac Julien
2010 Chuen sing yit luen – yit lat lat de Tony Chan et Wing Shya
2004 2046 de Wong Kar-Wai
2004 Clean d’Olivier Assayas
2002 Hero (sous le nom de Maggie Cheung Man-Yuk) d’Yimou Zhang
2000 Le bel hiver (Short) d’Olivier Torres
2000 Faa yeung nin wa de Wong Kar-Wai
2000 Yi jian zhong qing de Lau Wai-Keung
1999 Augustin, roi du kung-fu d’Anne Fontaine
1997 Chinese Box de Wayne Wang
1997 Song jia huang chao de Mabel Cheung
1996 Tian mi mi de Peter Ho-Sun Chan
1996 Irma Vep d’Olivier Assayas
1994 Lim jing dai yat gik de David Lam
1994 Dung che sai duk de Kar-Wai Wong
1994 In Between (segment « Weihun mama ») de Sylvia Chang, Leung Chun ‘Samson’ Chiu et Yonfan
1993 Ching se d’Hark Tsui
1993 Jin doi hou hap cyun de Siu-Tung Ching et Johnnie To
1993 Zhui nan zi de Jing Wong
1993 Chai gong de Siu-Tung Ching et Johnnie To
1993 Fei yut mai ching de Sherman Wong
1993 Holy Weapon (sous le nom de Man-Yuk Cheung) de Jing Wong et Dennis Chan
1993 Kin chan no Cinema Jack de James Bogle, Kin’ichi Hagimoto, Jun Ichikawa, …
1993 Shen Jing Dao yu Fei Tian Mao d’Yen-Ping Chu
1993 Chik geuk siu ji de Johnnie To, Patrick Leung et Johnny Mak
1993 Dong fang san xia de Johnnie To
1993 Se diu ying hung ji dung sing sai jau de Jeffrey Lau
1993 Qian mian tian wang de Kon-Man Cheung
1992 Leung goh nuijen, yat goh leng, yat goh m leng (Court-métrage) de Stanley Kwan
1992 Zhan shen chuan shuo de Sammo Kam-Bo Hung
1992 Zhen de ai ni de Victor Tam
1992 Bai mei gui de Leung Chun ‘Samson’ Chiu
1992 Sun lung moon hak chan de Raymond Lee, Siu-Tung Ching et Tsui Hark
1992 Ging chaat goo si III: Chiu kup ging chaat de Stanley Tong
1992 Sam yan jo sai gai (non crédité) de Stephen Shin
1992 Hua! ying xiong de Benny Chan
1992 Ga yau hei si de Clifton Ko
1992 Seong lung wui de Ringo Lam et Tsui Hark
1991 Hao men ye yan d’Alfred Cheung, Tung Cho ‘Joe’ Cheung, Clifton Ko et Tsui Hark
1991 Ruan Lingyu de Stanley Kwan
1991 Zhi zai chu wei de Thomas Yip
1991 Hei xue de David Chiang
1991 Seung sing gusi de Peter Ho-Sun Chan
1991 Fu gui ji xiang de Stephen Shin
1990 Ah fei zing zyun de Kar-Wai Wong
1990 Gun gun hong chen de Ho Yim
1990 Ai zai bie xiang de ji jie de Clara Law
1990 Gong chang fei long de Clarence Yiu-leung Fok
1990 Ke tu qiu hen d’Ann Hui
1990 San ren xin shi jie de Stephen Shin
1989 Ren zai Niu Yue de Stanley Kwan
1989 Qiu ai ye jing hun d’Yi Ching Fung
1989 Shao nu xin de Paul Cheung
1989 Bu tuo wa de ren d’Anthony Chan
1989 Ji dong ji xia de Clarence Yiu-leung Fok
1989 Wo ai fu gui de David Chiang
1989 Shen yong shuang mei mai de Jing Wong
1989 Xiao xiao xiao jing cha d’Eric Tsang
1989 Zai jian wang lao wu de Tung-Shing Yee
1988 Liu jin sui yue d’Yonfan
1988 Fei mau lau long gei de Kin-Nam Cho
1988 Ging chaat goo si juk jaap de Jackie Chan
1988 Qiu ai gan si dui de Jing Wong
1988 Yue liang, xing xing, tai yang de Michael Mak
1988 Nan bei ma da de Siu-Hung Leung
1988 Wang Jiao ka men de Kar-Wai Wong
1988 Shuang fei lin men de David Chiang
1988 Ai de tao bing de Stanley Sui-Fan Fung
1988 Guo bu xin lang d’Alfred Cheung
1988 Ying zhao nu lang 1988 de David Lam et Chi Wong
1987 Huang se gu shi de Sylvia Chang, Kok-Chiu Kim et Shaudi Wang
1987 Yong ai zhuo yi ren d’Eric Tsang
1987 ‘A’ gai wak 2 de Jackie Chan
1987 Cheng chong chui lui chai de Jing Wong
1987 Xin tiao yi bai de Kent Cheng et Kin Lo
1987 Tian ci liang yuan de Guy Lai
1987 Qi nian zhi yang de Johnnie To
1986 Yuan Zhen-Xia yu Wei Si-Li de Ngai Choi Lam
1986 Kai xin gui zhuang gui de Johnnie To
1986 Yang ka cheung (TV)
1985 Mei gui di gu shi d’Yonfan
1985 Sheng dan qi yu jie liang yuan de David Chung
1985 Ging chaat goo si de Jackie Chan et Chi-Hwa Chen
1985 Mo deng xian lu qi yuan de Jing Wong
1984 San jaat si hing (TV)
1984 Yuen fan de Taylor Wong
1984 Wak chu choi hong (TV)
1984 Ching wa wong ji de Jing Wong
Shi lian zhuan jia