« Se copier les uns les autres n’est pas innovant ; la valeur de l’innovation se situe dans la créativité. ça ne sert à rien si l’on ne fait que suivre la tendance. »

King Hu (29 avril 1931 à Pékin – 14 janvier 1997 à Taipei) est un réalisateur chinois. Considéré comme un des plus importants réalisateurs du cinéma chinois, ses films de « wu xia pian » (film de combattant chevaleresque) ont apporté au cinéma chinois un nouveau niveau technique et artistique.

IL s’intéresse dès son plus jeune âge à l’art, et en particulier à la calligraphie. Il fait d’ailleurs ses études à l’Institut National des Beaux-arts de Pékin.

En 1949, il fuit le régime communiste et émigre à Hong Kong. C’est là qu’il rejoint l’industrie cinématographique pour occuper plusieurs postes, dont ceux de dessinateur et de décorateur. En 1958, il est engagé par la Shaw Brothers. Il est acteur puis assistant-directeur de Li Han-hsiang. C’est avec le film The Love Eterne qu’il commence à réaliser des scènes. Il réalise The Story of Sue San (1964) et The Sons and Daughters of the Good Earth (1965) qui lui permettent d’apprendre le métier.

En 1966, il réalise un film qui marque l’histoire du cinéma hongkongais : L’Hirondelle d’or (Come Drink with me). Ce film renouvelle le wu xia-pian par ses qualités plastiques, sa mise en scène, ses chorégraphies. Il permet de découvrir une actrice majeure de Hong Kong : Cheng Pei-pei.

Malgré le triomphe du film en Asie, King Hu quitte la Shaw Brothers qui est agacée par le perfectionnisme et la lenteur de Hu. Il va à Taïwan où il réalise ses chefs-d’œuvre. En 1967, il réalise Dragon Gate Inn qui est aussi un succès, et dont un remake est réalisé en 1992 : L’Auberge du dragon (New Dragon Gate Inn).

En 1971, il réalise A Touch Of Zen qui lui apporte la reconnaissance internationale et avec lequel il remporte le prix de la commission technique au festival de Cannes en 1975.

Les recherches esthétiques de King Hu se poursuivent avec les films : L’auberge du printemps (The Fate of Lee Khan, 1973), Raining in the Mountain (1979) et Legend of the Mountain (1979).

Après All the King’s Men en 1983, la carrière de King Hu devient chaotique. Il doit laisser sa place de réalisateur sur Swordsman qui sera terminé par Tsui Hark, Ann Hui et Ching Siu-tung. Il termine sa carrière de réalisateur avec Painted Skin en 1992.

King Hu a pour projet de réaliser un film sur l’histoire des immigrants chinois qui ont construit le chemin de fer aux États-Unis, mais ce projet échoue.

Il décède le 14 janvier 1997 à Taipei.

Bibliographie

– King Hu in his own words, Sous la direction de Roger Garcia, Udine Far East Film, 2013. (Anglais)

Filmographie

1993 Hua pi zhi: Yin yang fa wang réalisation et scénario
1990 Xiao ao jiang hu
1983 All the King’s Men réalisation et scénario
1983 Da lunhui (part one)
1981 Tian guan ci fu
1981 Zhong shen da shi réalisation et scénario
1979 Shan zhong zhuan qi réalisation et scénario
1979 Raining in the Mountain réalisation et scénario
1975 Pirates et guerriers réalisation et scénario
1973 L’auberge du printemps réalisation et scénario
1971 A Touch of Zen réalisation et scénario
1970 Hsi nou ai le réalisation et scénario (segment « Anger »)
1967 Long men kezhan réalisation et scénario
1966 L’hirondelle d’or réalisation et scénario(as King Chuan)
1965 Da di er nu réalisation et scénario(as Hu Chin-chuan)
1964 Ding yishan
1964 Yu tang chun réalisation et scénario

Filmographie comme scénariste

1976 Ding Yi Shan de Hsueh Li Pao
1966 Shan ze de Lei Pan (sous le nom de Cheun King)
1962 Hua tian cuo de Chun Yen

Filmographie comme acteur

1972 Pian shu da guan (Cameo) de Han Hsiang Li
1971 Chao piao yu wo de Mar Lo
1970 The Yin and the Yang of Mr. Go de Burgess Meredith
1966 Lan yu hei (Shang) de Ching Doe (as Doe Ching)
1965 Da di er nu de King Hu (as Hu Chin-chuan)
1964 Wan hua ying chun de Ching Doe (as Doe Ching)
1964 Xin ti xiao yin yuan de Ching Doe (as Doe Ching), Meng Hua Ho, Chun Hsieh,
Chen Lo (as Zhen Luo), Shaw’s Scenario & Direction Group, Hsing-Lai Wang (as Shing Lei Wong),
Shih Ling Wen, Chun Yen, Feng Yueh
1963 Wu Ze Tian de Han Hsiang Li
1963 Fu xing gao zhao de Meng Hua Ho
1963 Liang Shan Bo yu Zhu Ying Tai de Han Hsiang Li
1963 Yuan ye qi xia zhuan de Feng Yueh
1963 Hua tuan jin cu de Ching Doe (as Doe Ching)
1962 Miao ren miao shi de Yue-Ting Wang
1962/II Hong lou meng de Chiu Feng Yuan
1961 Shou qiang de Li Kao, Han Hsiang Li
1961 Shen xian lao hu gou de Yue-Ting Wang
1961 Ge qiang yan shi de Meng Hua Ho
1961 Mai wen ji de Chen Lo (as Zhen Luo)
1961 Yan zi dao de Feng Yueh
1961 Qian jiao bai mei de Ching Doe (as Doe Ching)
1960 Yi shu tao hua qian duo hong de Feng Yueh
1960 Kuang lian de Ching Doe (as Doe Ching)
1960 Hou men (Guest star) de Han Hsiang Li
1960 Qi ren yan fu de Feng Yueh
1959 Jiang shan mei ren de Han Hsiang Li
1959 Ca xie tong de Wancang Bu (as Wan-Chang Po)
1958 Jin feng huang de Wei Lo
1958 Miao shou hui chun de Han Hsiang Li
1958 Quan jia fu de Han Hsiang Li
1958 Xiao qing ren de Ching Doe
1958 Xiao sheng lei ying de Chun Yen
1957 An qi er de Han Hsiang Li
1957 Ma lu xiao tian shi
1957 Yao tiao shu nu
1957 Chun se wu bian (as Chin Chuan) de Hao Wang
1957 Liang sha da nao she ying chang de Wen Yi
1957 Yue luo niao ti shuang man tian de Chun Yen
1957 San zi mei de Wancang Bu
1956 Chang xiang de Wancang Bu
1956 Jin feng de Chun Yen
1956 Xue li hong de Han Hsiang Li