« J’ai arrêté de boire une fois – c’était le pire après-midi de toute ma vie. »

Humphrey DeForest Bogart (né le 25 décembre 1899 à New York et décédé le 14 janvier 1957 à Los Angeles) est un acteur américain.

Surnommé « Bogey » ou « Bogie » par son public, il demeure aujourd’hui l’un des mythes les plus incontestables de l’histoire du cinéma. En 1951,

Bogart est notamment connu pour sa liaison et son mariage avec l’actrice Lauren Bacall, avec laquelle il a tourné plusieurs films notamment Le Port de l’angoisse (1944) et Le Grand Sommeil (1946).

Il est aussi particulièrement connu pour sa liaison avec Lauren Bacall, avec laquelle il tournera plusieurs films, dont Le Grand sommeil (1946).

Issus d’un milieu aisé, Humphrey Bogart est principalement élevé par une nourrice irlandaise.

Pendant la Première Guerre mondiale, il est blessé à la lèvre, ce qui lui laissera sa fameuse cicatrice.

Il commence à jouer sur une scène de Brooklyn en 1921, sans jamais avoir pris de leçon de comédie. Entre 1925 et 1935, il apparaît dans vingt-et-une productions de Broadway. Il est alors choisi pour jouer dans La Forêt pétrifiée au théâtre, rôle qu’il reprendra au cinéma et qui le rendra célèbre.

En 1951, il remporte l’oscar du meilleur acteur pour son rôle dans L’Odyssée de l’African Queen.

IL décède le 14 janvier 1957 à Los Angeles.

Bibliographie

– Tough Without a Gun: The Life and Extraordinary Afterlife of Humphrey Bogart, Stefan Kanfer, Knopf, 2011. (Anglais)
– Humphrey Bogart, David Thomson, Faber & Faber, 2010. (Anglais)
– Bogart, James Ursini, Taschen, 2007.
– Bogie: A Celebration of the Life And Films of Humphrey Bogart, Richard Schickel, Thomas Dunne, 2006. (Anglais)
– Humphrey Bogart: La vie comme elle va, Jonathan Coe, Cahiers du cinéma, 2005.
– Laurent Bacall, Humphrey Bogart: Un amour sans nuages, Jean-Marc Loubier, Solar, 2001.
– Humphrey Bogart, Alexis Tchernoff, Pygmalion, 1997.
– Bogart, A. M. Sperber et Eric Lax, William Morrow & Co, 1997. (Anglais)
– Bogart, mon père, Stephen Humphrey Bogart, Denoël, 1996.
– Humphrey Bogart, Jonathan Coe, Calmann-Lévy, 1992.
– Humphrey Bogart, Collectif, Anagramme, 1985.
– Bogey, Claude-Jean Philippe et Patrick Lesueur, Dargaud, 1984.
– Humphrey Bogart, Jacques Mazeau et Didier Thouart, Pac, 1983.
– Projection privée, Jean-Philippe Domecq, Pierre Bordas et Fils, 1981.
– Humphrey Bogart, Franck Cuterland, Balland, 1981.
– Humphrey Bogart, Gérard Halimi, Solar, 1981.
– Vie et mort de Humphrey Bogart, Nathaniel Benchley, Lherminier, 1979.
– Bogart et Bacall: Une histoire d’amour, Joe Hyams, Olivier Orban, 1979.
– Humphrey Bogart, Clifford McCarty, Henri Veyrier, 1974.
– Bogart, Roger Viry-Babel, L’Avant-Scène Cinéma, 1973.
– Bogie:La première biographie authentique de Humphrey Bogart, Joe Hyams, Solar, 1972.
– Humphrey Bogart, Bernard Eisenschitz, Eric Losfeld, 1967.

Filmographie

1956 The Harder They Fall de Mark Robson
1955 The Desperate Hours de William Wyler
1955 The Left Hand of God d’Edward Dmytryk
1955 We’re No Angels de Michael Curtiz
1955 Producers’ Showcase (TV)
– The Petrified Forest
1954 The Barefoot Contessa de Joseph L. Mankiewicz
1954 Sabrina de Billy Wilder
1954 The Caine Mutiny d’Edward Dmytryk
1953 Beat the Devil de John Huston
1953 The Jack Benny Program (TV)
– Humphrey Bogart Show
1953 Battle Circus de Richard Brooks
1952 Deadline – U.S.A. de Richard Brooks
1951 The African Queen de John Huston
1951 Sirocco de Curtis Bernhardt
1951 The Enforcer de Bretaigne Windust et Raoul Walsh (non crédité)
1950 In a Lonely Place de Nicholas Ray
1950 Chain Lightning de Stuart Heisler
1949 Tokyo Joe de Stuart Heisler
1949 Knock on Any Door de Nicholas Ray
1948 Key Largo de John Huston
1948 The Treasure of the Sierra Madre de John Huston
1947 Always Together (non crédité) de Frederick De Cordova
1947 Dark Passage de Delmer Daves
1947 The Two Mrs. Carrolls de Peter Godfrey
1947 Dead Reckoning de John Cromwell
1946 Never Say Goodbye (voix) de James V. Kern
1946 The Big Sleep d’Howard Hawks
1946 Two Guys from Milwaukee (non crédité) de David Butler
1945 Hollywood Victory Caravan (Court-métrage)
1945 Conflict de Curtis Bernhardt
1944 I Am an American (Court-métrage) (non crédité) de Crane Wilbur
1944 To Have and Have Not d’Howard Hawks
1944 Passage to Marseille de Michael Curtiz
1943 Thank Your Lucky Stars de David Butle
1943/I Sahara de Zoltan Korda
1943 Action in the North Atlantic de Lloyd Bacon, Byron Haskin (non crédité) et Raoul Walsh (non crédité)
1942 Casablanca de Michael Curtiz
1942 Across the Pacific de John Huston et Vincent Sherman (non crédité)
1942 The Big Shot de Lewis Seiler
1941 All Through the Night de Vincent Sherman
1941 The Maltese Falcon de John Huston
1941 The Wagons Roll at Night de Ray Enright
1941 High Sierra de Raoul Walsh
1940 They Drive by Night de Raoul Walsh
1940 Brother Orchid de Lloyd Bacon
1940 It All Came True de Lewis Seiler
1940 Virginia City de Michael Curtiz
1939 Invisible Stripes de Lloyd Bacon
1939 The Return of Doctor X de Vincent Sherman
1939 The Roaring Twenties de Raoul Walsh
1939 Dark Victory d’Edmund Goulding
1939 You Can’t Get Away with Murder de Lewis Seiler
1939 The Oklahoma Kid de Lloyd Bacon
1939 King of the Underworld de Lewis Seiler
1938 Swingtime in the Movies (Court-métrage) (non crédité) de Crane Wilbur
1938 Angels with Dirty Faces de Michael Curtiz
1938 The Amazing Dr. Clitterhouse d’Anatole Litvak
1938 Racket Busters de Lloyd Bacon
1938 Men Are Such Fools de Busby Berkeley
1938 Crime School de Lewis Seiler et William Clemens (non crédité)
1938 Swing Your Lady de Ray Enright
1937 Stand-In de Tay Garnett
1937 Dead End de William Wyler
1937 Kid Galahad de Michael Curtiz
1937 San Quentin de Lloyd Bacon
1937 Marked Woman de Lloyd Bacon et Michael Curtiz (non crédité)
1937 The Great O’Malley de William Dieterle
1937 Black Legion d’Archie Mayo et Michael Curtiz (non crédité)
1936 Isle of Fury de Frank McDonald
1936 China Clipper de Ray Enright
1936 Two Against the World de William C. McGan
1936 Bullets or Ballots de William Keighley
1936 The Petrified Forest d’Archie Mayo
1934 Midnight de Chester Erskine
1932 Three on a Match de Mervyn LeRoy
1932 Big City Blues (non crédité) de Mervyn LeRoy
1932 Love Affair de Thornton Freeland
1931 A Holy Terror d’Irving Cummings
1931 Women of All Nations (scénes coupées) de Raoul Walsh
1931 The Bad Sister de Hobart Henley
1931 Body and Soul d’Alfred Santell
1930 A Devil with Women d’Irving Cummings
1930 Up the River de John Ford
1930 Broadway’s Like That (Court-métrage) d’Arthur Hurley
1928 The Dancing Town (Court-métrage) d’Edmund Lawrence