Guillaume Depardieu, né le 7 avril 1971 et mort le 13 octobre 2008, est un acteur.

Enfant, son père l’emmène avec lui quelquefois sur des plateaux de tournage et le fait figurer dans quelques-uns de ses films : Pas si méchant que ça de Claude Goretta en 1974, Jean de Florette de Claude Berri en 1986 et Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau en 1990.

Il vit une adolescence perturbée par différents problèmes, notamment la toxicomanie.

En 1991, âgé de vingt ans, il joue son premier grand rôle dans le film Tous les matins du monde d’Alain Corneau où il incarne le joueur de viole de gambe Marin Marais jeune, tandis que son père interprète le rôle de celui-ci après son accession à la Cour de Louis XIV. Il se reconstruit et enchaîne une trentaine de films avec un certain succès.

En 1995, une valise tombée du toit d’une voiture sous le tunnel de Saint-Cloud le fait chuter de moto. Il est hospitalisé à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches pour une grave blessure au genou. Il y reste un an, subit de nombreux traitements et dix-sept interventions chirurgicales, au cours desquelles il contracte deux types de staphylocoques dorés.

En 1995, il est à l’affiche du film Les Apprentis de Pierre Salvadori, pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin en 1996. En 1997, il tourne le film Marthe avec l’actrice Clotilde Courau.

En 2001, Guillaume incarne un fils rejeté, ancien toxicomane, qui kidnappe son père, écrivain célèbre, dans Aime ton père de Jacob Berger.

En 2003, âgé de trente-deux ans, après huit ans de souffrance que les antibiotiques et la morphine ne soulagent plus, il décide de se faire amputer la jambe droite et poser une prothèse efficace pour marcher à nouveau.

En novembre 2013 sort l’album Post Mortem, comprenant onze chansons écrites par l’acteur plusieurs années auparavant, et mis en musique par le compositeur François Bernheim.

Alors qu’il tourne en Roumanie depuis plusieurs semaines L’Enfance d’Icare d’Alex Iordăchescu, avec Alysson Paradis, l’acteur contracte une pneumonie et une nouvelle infection à un staphylocoque doré, résistant à la méticilline, qui l’oblige à être rapatrié à l’hôpital de Garches. Il y meurt le 13 octobre 2008, trois jours après avoir contracté la maladie.

Il est inhumé au cimetière de Bougival.

Bibliographie

– Guillaume Depardieu, Bande originale, François Bernheim et Sylvie Matton, Grasset, 2014.
– Guillaume Depardieu : Un destin brisé, Jérôme Vuillemin, City, 2008.
– Tout donner, Guillaume Depardieu et Marc-Olivier Fogiel, Plon, 2004.

Filmographie

2009 Au voleur de Sarah Petit
2009 L’Enfance d’Icare d’Alex Iordachescu
2008 Château en Suède de Josée Dayan (TV)
2008 Versailles de Pierre Schöller
2008 Stella de Sylvie Verheyde
2008 De la guerre de Bertrand Bonello
2008 Les Inséparables de Christine Dory
2008 Au voleur de Sarah Leonor
2007 Ne touchez pas la hache de Jacques Rivette
2007 La France de Serge Bozon
2007 Les Yeux Bandés de Thomas Lilti
2006 Célibataires de Jean-Michel Verner
2006 Peur(s) du noir de Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre Di Sciullo, Lorenzo Mattotti et Richard McGuire (voix)
2005 Les Rois maudits (TV)
2004 Milady de Josée Dayan (TV)
2003 Process de C.S. Leigh
2003 Manu Chao vidéo-clip du groupe Les Wampas
2002 Comme un avion de Marie-France Pisier
2002 Peau d’Ange de Vincent Pérez
2002 Le Pharmacien de garde de Jean Veber
2002 Napoléon d’Yves Simoneau (TV)
2001 Amour, prozac et autres curiosités (Amor, curiosidad, prozak y dudas) de Miguel Santesmases
2001 L’Aquarium de Mathieu Baillargeon (Court-métrage)
2001 Zaïde, un petit air de vengeance de Josée Dayan (TV)
2000 Elle et lui au 14e étage de Sophie Blondy
2000 Les Marchands de sable de Pierre Salvadori
2000 Aime ton père de Jacob Berger
2000 Les Misérables de Josée Dayan (TV)
2000 Le détour de Pierre Salvadori (TV)
1999 Pola X de Leos Carax
1998 …Comme elle respire de Pierre Salvadori
1998 Le Comte de Monte-Cristo de Josée Dayan (TV) (4 épisodes)
1997 Le Constat d’Olivier Bardy (Court-métrage)
1997 Sans titre de Leos Carax (Court-métrage)
1997 Marthe de Jean-Loup Hubert
1997 Alliance cherche doigt de Jean-Pierre Mocky
1996 L’@mour est à réinventer de Merzak Allouache
1996 Ricky de Philippe Setbon (TV)
1995 Les Apprentis de Pierre Salvadori
1994 L’histoire du garçon qui voulait qu’on l’embrasse de Philippe Harel
1993 Cible émouvante de Pierre Salvadori
1992 Les Paroles invisibles d’Étienne Faure
1991 Tous les matins du monde d’Alain Corneau
1990 Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (figuration)
1990 Le Lyonnais de Cyril Collard (TV)
1986 Jean de Florette de Claude Berri (figuration)
1974 Pas si méchant que ça de Claude Goretta (figuration)