François Cluzet est un acteur français, né le 21 septembre 1955 dans le 9e arrondissement de Paris.

François Cluzet grandit dans le 7e arrondissement de Paris. Ses parents sont marchands de journaux ; son père travaille aussi dans un laboratoire pharmaceutique. François Cluzet souffre dans son enfance du divorce de ses parents. Il fait ses études secondaires au collège Stanislas de Paris. Curieux, il se passionne pour la comédie. C’est en voyant Jacques Brel dans L’Homme de la Mancha qu’il découvre sa vocation : « J’étais en manque d’amour et d’affection (…) Le déclic s’est produit à onze ans, quand j’ai vu Brel pleurer dans L’Homme de la Mancha et être applaudi à tout ­rompre. J’ai vu que, contrairement à ce qui se passait chez moi, on pouvait être ému et plaire »2. Il entre à dix-sept ans au Cours Simon et suit des leçons chez Jean Périmony, puis Jean-Laurent Cochet qui ont notamment révélé Gérard Depardieu et Fabrice Luchini.

François Cluzet débute sur les planches en 1976. Il fait sa première apparition sur le grand écran en 1979 dans Cocktail Molotov de Diane Kurys. Un an plus tard, il est à l’affiche du Cheval d’orgueil signé Claude Chabrol, un réalisateur qu’il retrouve en 1982 pour Les Fantômes du chapelier. En 1983, il joue dans L’Été meurtrier de Jean Becker, ce qui lui vaut une nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle l’année suivante, tandis qu’il est également en lice pour celui du Meilleur espoir masculin pour son rôle dans Vive la sociale.

Bénéficiant d’une reconnaissance croissante, François Cluzet collabore ensuite avec quelques-uns des plus importants réalisateurs français, tout en gardant une prédilection pour les œuvres dramatiques : retrouvailles avec Diane Kurys en 1983 pour Coup de foudre, rencontres avec Bertrand Tavernier (Autour de minuit en 1985), Tony Gatlif (Rue du départ, 1985), Claire Denis (Chocolat, 1988), Pierre Jolivet (Force majeure, 1988 et une nouvelle nomination au César du meilleur second rôle masculin), Bertrand Blier (Trop belle pour toi, 1989) ou encore Robert Enrico (La Révolution française). Ensuite, l’acteur retrouve Claude Chabrol pour un rôle de mari torturé par la jalousie dans L’Enfer (1994) après avoir tourné avec le même Chabrol en 1988 pour Une affaire de femmes.

En 1994, François Cluzet s’essaye au cinéma international, avec des participations au Prêt-à-porter de Robert Altman et à French Kiss de Lawrence Kasdan. Puis il revient au cinéma français et à la comédie en 1995 avec Les Apprentis (nomination au César du meilleur acteur) et Enfants de salaud de Tonie Marshall, suivis d’un nouveau Claude Chabrol : Rien ne va plus en 1997. François Cluzet incarne souvent des rôles d’écrivains tourmentés : Fin août, début septembre d’Olivier Assayas, L’Examen de minuit (1998), et Je suis un assassin (2004). Il interprète un sosie de John Lennon dans Janis et John (2003) et un animateur de télé-shopping dans France Boutique (2004). En 2005, il joue dans Le Domaine perdu de Raoul Ruiz, qui traite du coup d’État de 1973 au Chili.

2006 est une grande année pour François avec son rôle de champion de F1 sur le retour, touchant et naïf, transi d’amour pour Isabelle Carré dans Quatre étoiles. Mais c’est surtout son interprétation d’Alexandre Beck dans Ne le dis à personne de Guillaume Canet qui le remet sur le devant de la scène. Pour cette prestation, il reçoit le César du meilleur acteur en 2007.

En 2011, il est à l’affiche d’Intouchables, long-métrage réalisé par le duo Olivier Nakache et Éric Toledano, où il joue aux côtés d’Omar Sy.

Filmographie

2015 Irremplaçable de Thomas Lilti
2015 Un moment d’égarement de Jean-François Richet
2014 Une rencontre de Lisa Azuelos
2013 En solitaire de Christophe Offenstein
2013 11.6 de Philippe Godeau
2012 Do Not Disturb d’Yvan Attal
2011 Intouchables d’Éric Toledano et Olivier Nakache
2011 Un monstre à Paris de Bibo Bergeron (voix)
2011 L’art d’aimer d’Emmanuel Mouret
2011 Mon père est femme de ménage de Saphia Azzeddine
2010 Les petits mouchoirs de Guillaume Canet
2010 Blanc comme neige de Christophe Blanc
2009 Le dernier pour la route de Philippe Godeau
2009 À l’origine de Xavier Giannoli
2009 Cadeau de rupture (Court-métrage)
2008 Les liens du sang de Jacques Maillot
2008 Paris de Cédric Klapisch
2007 Détrompez-vous de Bruno Dega
2007 La vérité ou presque de Sam Karmann
2007 Ma place au soleil de Montalier
2006 La forteresse assiégée de Gérard Mordillat TV Documentaire
2006 Ne le dis à personne de Guillaume Canet
2006 Quatre étoiles de Christian Vincent
2005 Vénus et Apollon (TV)
– Soin ultime
2005 La cloche a sonné de Bruno Herbulot
2005 Le domaine perdu de Raoul Ruiz
2004 Je suis un assassin de Thomas Vincent
2003 France Boutique de Tonie Marshall
2003 Janis et John de Samuel Benchetrit
2003 Mais qui a tué Pamela Rose? d’Éric Lartigau
2003 Quand je vois le soleil de Jacques Cortal
2002 La famille Guérin (TV) (6 épisodes)
– Il faut prendre soin d’autrui
– I faut rendre service sans rien attendre en retour
– Il faut s’appliquer dans la vie
– Il faut respecter les choix des enfants
– Il faut avoir de la volonté pour réussir dans la vie
2002 L’adversaire de Nicole Garcia
2002 Un mois à nous (TV) de Denys Granier-Deferre
2001 L’Algérie des chimères (TV)
– Le médecin de l’Émir
2001 La cape et l’épée (TV)
– La mise à mort
2000 Les enfants du printemps (TV)
1998 Le goût des fraises de Frank Cassenti (TV)
1998 L’examen de minuit de Danièle Dubroux
1998 Fin août, début septembre d’Olivier Assayas
1998 Dolce farniente de Nae Caranfil
1998 La voie est libre de Stéphane Clavier
1997 Rien ne va plus de Claude Chabrol
1997 Le silence de Rak de Christophe Loizillon
1997 Le déménagement d’Olivier Doran
1996 Dialogue au sommet (Court-métrage) de Xavier Giannoli
1996 L’huile sur le feu (TV) de Jean-Daniel Verhaeghe
1996 Enfants de salaud de Tonie Marshall
1995 Sweet home (Court-métrage) de Denis Parent
1995 Les apprentis de Pierre Salvadori
1995 Le hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau
1995 French Kiss de Lawrence Kasdan
1994 Prêt-à-porterLe vent du Wyoming d’André Forcier
1994 L’enfer de Claude Chabrol
1994 3000 scénarios contre un virus (TV)
– L’appel d’un ami
1993 L’instinct de l’ange de Richard Dembo
1993 Lucas (TV) de Nadine Trintignant
1992 À demain de Didier Martiny
1992 Sexes faibles! de Serge Meynard
1992 Olivier, Olivier d’Agnieszka Holland
1989 Trop belle pour toi de Bertrand Blier
1989 La révolution française de Robert Enrico
1989 Force Majeure de Pierre Jolivet
1989 Un tour de manège de Pierre Pradinas
1989 Deux de Claude Zidi
1988 Une affaire de femmes de Claude Chabrol
1988 Chocolat de Claire Denis
1988 Sueurs froides (TV)
– À la mémoire d’un ange
1988 Jaune revolver d’Olivier Langlois
1987 Association de malfaiteurs de Claude Zidi
1986 Rue du Départ de Tony Gatlif
1986 Autour de minuit de Bertrand Tavernier
1986 États d’âme de Jacques Fansten
1985 Elsa, Elsa de Didier Haudepin
1985 Les enragés de Pierre-William Glenn
1984 Manipulations (TV) de Marco Pico
1980-1984 Cinéma 16 (TV)
– La mèche en bataille
– Chère Olga
1984 Le bout du lac (TV) de Jean-Jacques Lagrange
1984 Série noire (TV)
– Aveugle, que veux-tu?
1983 Vive la sociale! de Gérard Mordillat
1983 Pablo est mort (TV) de Philippe Lefebvre
1983 L’été meurtrier de Jean Becker
1983 Coup de foudre de Diane Kurys
1983 Un manteau de chinchilla (TV) de Claude Othnin-Girard
1983 Julien Fontanes, magistrat (TV) de Jean Cosmos
– Perpète
1982 Une histoire de trains (Court-métrage) de Richard Martin-Jordan
1982 Les fantômes du chapelier de Claude Chabrol
1982 Paris-Saint-Lazare (TV)
1981 Le gros oiseau (TV) de Jean-Michel Ribes
1981 Le boulanger de Suresnes (TV) de Jean-Jacques Goron
1980 Le cheval d’orgueil de Claude Chabrol
1980 Cocktail Molotov de Diane Kurys
1979 Un enfant sans histoire (Court-métrage) de Philippe Bensoussan
1979 Le journal (TV)(6 épisodes)
– Episode 1.6
– Episode 1.5
– Episode 1.4
– Episode 1.3
– Episode 1.2
1979 Histoires de voyous: L’élégant (TV) de Gilles Grangier
1977 Au théâtre ce soir (TV)
– Madame Jonas dans la baleine