« Pour qu’un film rapporte de l’argent, il est important de remporter un oscar car cela peut vouloir dire une hausse de 10 millions de dollars au box-office ».

Don Simpson est un producteur, scénariste et acteur américain. Il est né le 29 octobre 1943, et décède le 19 janvier 1996.

Né à Seattle, dans l’état de Washington, d’un père mécanicien chez Boeing et d’une mère, femme au foyer, il déménage à Anchorage, en Alaska, où il passe la plus grande partie de son enfance. Après le bac, il s’inscrit à l’université d’Oregon avant de s’installer à San Francisco afin de débuter une carrière professionnelle au sein d’une agence de publicité théâtrale. A la même époque, il s’occupe des relations publiques dans le cadre du premier festival international du film érotique.
A l’orée des années 70, Don Simpson emménage à Los Angeles pour raisons professionnelles : embauché un temps à la section marketing de Warner Bros, il sera pris sous l’égide de Paramount Pictures peu après. Période faste pour le futur producteur durant laquelle il écrit son premier film, Cannonball (Paul Bartel, 1976), auquel il s’octroie un petit rôle.

En 1982, Don Simpson quitte la Paramount et crée un partenariat avec Jerry Bruckheimer. Point de départ d’un succès fulgurant qui aura comme apogée l’année 1985, ainsi que l’année 1988, où ils sont désignés meilleurs producteurs de l’année. Les duettistes produisent certains des plus grands succès américains des dernières décennies, notamment Flashdance (réalisé par Adrian Lyne, 1983), Le Flic de Beverly Hills, mis en scène par Martin Brest en 1984, ou encore Top Gun (1986), tract propagandiste réalisé par Tony Scott.

En 1990, preuve de leurs succès, ils signent un contrat de 5 ans avec la Paramount dont les chiffres donnent le tournis : 300 millions de dollars serait le montant perçu par le duo. Cependant, et à cause du semi-échec de leur premier long-métrage réalisé sous la direction de la Paramount, le contrat n’arrivera pas à son terme. La cause : Days of Thunder, de Tony Scott, sorti en 1990. En effet, le film reçoit des critiques mitigées et n’a pas eu le succès escompté au box-office. Les protagonistes de l’affaire se renvoient la balle quant à la responsabilité de cet échec : Don Simpson et Jerry Bruckheimer accusent le studio d’avoir sorti le film trop précipitamment. De son côté, le studio pointe du doigt le caractère excessivement dispendieux du duo infernal qui aurait grevé le budget final. Quoi qu’il en soit, les relations sont rompues entre les responsables susnommés.

En 1991, ils signent un contrat avec Disney. Leur premier film The Ref (Ted Demme, 1991), est un échec financier. Il faut attendre l’année 1995, après 4 années de disette, pour les voir renouer avec le succès avec Dangerous Mind (John N. Smith, 1995), Crimson Tide (Tony Scott, 1995) et Bad Boys (Michael Bay).

Alors que le succès de Don Simpson prend une ampleur insoupçonnée durant les années 80, sa réputation de fêtard invétéré également. Depuis les années 80, il consomme régulièrement de la cocaïne. Ses dépenses excessives (que ce soit dans le cadre professionnel ou dans sa vie privée), ainsi que ses humeurs erratiques sont bien connues du gotha hollywoodien. Plusieurs de ses connaissances, dont David Geffen et Jeffrey Katzenberg, l’exhortent à aller dans une clinique afin de soigner ses addictions. En 1995, suite à un énième refus de se faire soigner en clinique spécialisée, il emploie les services du Docteur Ammerman, célèbre addictologue ayant eu lui-même des antécédents avec la drogue. Frustré par les éternels problèmes d’addictions de son collègue Don Simpson, Jerry Bruckheimer rompt sa collaboration avec celui-ci en décembre 1995. Ils acceptent de concert de terminer leur partenariat sur The Rock.

Don Simpson décède le 19 janvier 1996. pendant le tournage du film de Michael Bay. Le film lui sera dédié.

Bibliographie

– Box-office: la biographie du producteur le plus déjanté d’Hollywood, Charles Fleming, Sonatine, 2009.
– Mon Hollywood, Peter Biskind, Le Cherche Midi, 2011.

Filmographie

1996 Rock de Michael Bay
1995 Esprits rebelles de John N. Smith
1995 USS Alabama de Tony Scott
1995 Bad Boys de Michael Bay
1994 Tel est pris qui croyait prendre de Ted Demme
1990 Jours de tonnerre de Tony Scott
1987 Le flic de Beverly Hills 2 de Tony Scott
1986 Top Gun de Tony Scott
1984 Le flic de Beverly Hills de Martin Brest
1984 Voleur de désirs de Douglas Day Stewart
1983 Flashdance de Adrian Lyne