« Les rêves, je les réalise. »

Claude Langmann, connu sous le nom de scène Claude Berri, est un réalisateur, acteur, scénariste et producteur de cinéma français1, né le 1er juillet 1934 à Paris, ville où il est décède le 12 janvier 2009.

Surnommé « le dernier nabab » ou « le parrain » du cinéma français, il est considéré comme l’un des grands réalisateurs (Tchao Pantin, Jean de Florette, Manon des sources) et producteurs de films (Tess, L’Ours, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre) du cinéma français. En 2004, il devient président de la Cinémathèque française, dont il démissionne en 2007 pour convenances personnelles.

Claude Berri était aussi un amateur averti d’art moderne et contemporain.

Il est issu d’une famille juive ashkénaze. Il est le fils d’un fourreur polonais et d’une ouvrière roumaine installés au 8 passage du Désir, dans le 10e arrondissement de Paris. Il exerce brièvement le métier paternel, tout en suivant des cours de théâtre où il se lie avec Gérard Lebovici.

Claude Berri abandonne son patronyme Langmann quand il devient acteur : Berri est la traduction faite par l’état civil de son prénom roumain Berel.

Il joue pour la première fois au théâtre dans les Mardis du théâtre Caumartin, sous la direction de Jacques Pierre (devenu réalisateur de télévision) et Jacques Ruisseau. Il interprète « le fils », dans Tchin-Tchin, de et avec François Billetdoux, au théâtre de Poche de Paris. Dans cette pièce de théâtre, il se lia d’amitié avec la comédienne Katharina Renn, qui inspira le nom pour sa société de production.

Il tourne le court-métrage de fiction Le Poulet qui lui vaut l’Oscar du meilleur court-métrage en 1966.

Il gagne ensuite le concours Naissance d’une Étoile devant Jacques Ruisseau , ce qui lui offre un rôle dans La Vérité de Henri-Georges Clouzot avec Brigitte Bardot, la jeune comédienne Marie Laforêt gagnant, pour sa part, le 1er prix de ce concours, et un rôle principal du Plein Soleil de René Clément.

Claude Berri a réalisé et a produit quelques-uns des plus grands succès du box-office français.

En tant que réalisateur, Le Vieil Homme et l’Enfant avec Michel Simon en 1967, Le Maître d’école (1981), Tchao Pantin (1984) avec Coluche, les adaptations de l’œuvre de Marcel Pagnol Jean de Florette et Manon des sources en 1986, ainsi que Germinal, d’après le roman d’Émile Zola (Gérard Depardieu et Jean Carmet) en 1993.

En tant que producteur, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (Coluche, Mimi Coutelier, Jean Yanne, Michel Serrault) en 1982, Banzaï (Coluche) en 1983, Astérix et Obélix contre César (Christian Clavier, Michel Galabru, Claude Piéplu, Pierre Palmade, Daniel Prévost, Sim et Gérard Depardieu) en 1999, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (Claude Rich, Gérard Depardieu, Christian Clavier et Jamel Debbouze) en 2002.

Avec Nathalie Rheims, il crée la société Cinéma Hirsch Productions (Hirsch étant le prénom du père de Berri) qui produit, L’un reste, l’autre part, La Graine et le Mulet, Bienvenue chez les Ch’tis.

Dans la nuit du samedi au dimanche 11 janvier 2009, il est admis en réanimation au service des urgences de l’hôpital de la Salpêtrière, à Paris. Souffrant d’un « hématome intracrânien » selon les précisions de l’hôpital, il meurt dans la matinée du 12 janvier 2009 des suites d’un accident vasculaire cérébral. Il en avait déjà subi un en 2006.

Claude Berri venait tout juste de commencer le tournage de Trésor, avec Alain Chabat et Mathilde Seigner. Le réalisateur François Dupeyron, qui secondait Berri compte tenu de son état de santé, termine le film.

En février 2011, ses fils Darius et Thomas Langmann vendent sa collection d’art contemporain, dont quatre Robert Ryman, un Ad Reinhardt et Lucio Fontana, à l’émirat du Qatar pour une valeur de 50 millions €, alors qu’une donation était initialement prévue en faveur du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou.

Bibliographie

– Claude, Nathalie Rheims, Léo Scheer, 2009.
– Autoportrait, Claude Berri, Léo Scheer, 2003.

Filmographie comme réalisateur

2009 Trésor réalisation et scénario
2007 Ensemble, c’est tout réalisation et scénario
2005 L’un reste, l’autre part réalisation et scénario
2002 Une femme de ménage réalisation et scénario
1999 La débandade réalisation et scénario
1997 Lucie Aubrac réalisation et scénario
1993 Germinal réalisation et scénario
1990 Uranus réalisation et scénario
1986 Manon des sources réalisation et scénario
1986 Jean de Florette réalisation et scénario
1983 Tchao pantin réalisation et scénario
1981 Le maître d’école réalisation et scénario
1980 Je vous aime réalisation et scénario
1977 Un moment d’égarement réalisation et scénario
1976 La première fois réalisation et scénario
1975 Le mâle du siècle réalisation et scénario
1972 Sex-shop réalisation et scénario
1971 Le cinéma de papa réalisation et scénario
1970 Le pistonné réalisation et scénario
1968 Mazel Tov ou le mariage réalisation et scénario
1967 Le vieil homme et l’enfant réalisation et scénario
1965 Le poulet (Short)
1964 La chance et l’amour (segment « Chance du guerrier, La »)
1964 Les baisers (episode 4 « Baiser de 16 ans ») réalisation et scénario

Filmographie comme scénariste

2015 Un moment d’égarement de Jean-François Richet
1985 Le fou de guerre de Dino Risi
1972 L’oeuf de Jean Herman
1962 Janine de Maurice Pialat (Court métrage)