« Le cinéma n’est pas la vie, c’est une interprétation de la vie. »

Alain Tanner, né le 6 décembre 1929 à Genève, est un réalisateur suisse.

Il étudie les sciences économiques à l’Université de Genève. Avec Claude Goretta, il fonde en 1951 le Ciné-club universitaire de Genève. À 23 ans, il s’engage pour un stage de deux ans dans la marine marchande.

De 1955 à 1958, il séjourne à Londres où il se passionne pour le cinéma et trouve un emploi au British Film Institute de Londres. En 1957, il réalise son premier film, avec Claude Goretta Nice time. Le film obtient le Prix du film expérimental au Festival de Nice 1957.

De retour d’Angleterre, il entre comme réalisateur à la Télévision suisse romande où il signe plusieurs courts métrages et des documentaires (comme celui sur les inondations de Florence du 01/12/1966). En 1962, il fonde l’Association suisse des réalisateurs.

En 1968, il fonde le Groupe 5 avec Michel Soutter, Claude Goretta, Jean-Louis Roy et Jean-Jacques Lagrange, instrument de concertation destiné à promouvoir le jeune Cinéma Suisse.

Il se fait connaître dès la fin des années 1960 avec des films comme Charles mort ou vif (1969), La Salamandre (avec Bulle Ogier) (1971), Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000 (1976), Les Années lumière (1981), Grand prix au Festival de Cannes, ou Dans la ville blanche (1983), César du meilleur film francophone.

Publications

– Revisioning Europe: The Films of John Berger and Alain Tanner, de Jerry White, University of Calgary Press, 2012.
– Ciné-mélanges, de Alain Tanner, Le Seuil, 2007.
– Pensieri del cinema. A partire da Samuel Beckett, Alain Tanner e David lynch, de Gabriele Biotti, Mimesis, 2007.
– Tanner Alain, de Christian Dimitriu, Catedra Ediciones, 2007.
– Atlantide. Dans la ville Blanche di Alain Tanner, de Giovanni Bogani, Edimond, 2002.
– Alain Tanner. Tra realismo e utopia, de D. Lucchini, Il Castoro, 2002.
– Un esprit libre – Alain Tanner, de Bruno Chibane, Limelight, 1993.
– A Possible Cinema: The Films of Alain Tanner, de Jim Leach, Scarecrow Press, 1984.
– L’Avant-scène cinéma N° 125, La salamandre, d’Alain Tanner, 1972.
– L’Avant-Scène cinéma n°108, Charles mort ou vif, d’ Alain Tanner, 1970.

Filmographie

2004 Paul s’en va
2002 Fleurs de sang
1999 Jonas et Lila, à demain
1998 Requiem
1996 Fourbi
1995 Les hommes du port Documentaire
1993 Le journal de Lady M
1991 L’homme qui a perdu son ombre
1989 La femme de Rose Hill
1987 La vallée fantôme
1987 Une flamme dans mon coeur
1985 No Man’s Land
1983 Dans la ville blanche
1981 Les années lumière
1979 Messidor
1976 Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000
1974 Le milieu du monde
1973 Le retour d’Afrique
1971 La salamandre
1969 Charles mort ou vif
1968 Docteur B., médecin de campagne
1966 Une ville à Chandigarh Documentaire
1964 Les apprentis Documentaire
1962 L’école
1961 Ramuz, passage d’un poète court-métrage
1957 Nice Time court-métrage Documentaire